La présidente du comité organisateur de ces 2es championnats d’Afrique d’athlétisme cadets (COCAD), Josiane Boullé, elle-même une ancien athlète de haut niveau, s’est dit très satisfaite de ce qui a été réalisé. Selon lui, l’organisation mise en place a été une réussite. «Il y a eu un bon travail d’équipe. Tout le monde a été solidaire et je peux dire que nous n’avons pas eu le moindre souci », a-t-elle déclaré.
 Pour Josiane Boullé, être responsable d’une telle organisation n’a pas été une simple affaire. « Nous avons eu à nous occuper de tout et je peux vous assurer que nous avons eu beaucoup à faire. Nous avons visité toutes les délégations et elles ont tous affichés la satisfaction.Il nous a également eu à gérer le concours pour les jeunes, qui est un collège-un pays. Au final, nous sommes très content d’avoir pu offrir à la République de Maurice et aux participants surtout, des championnats de très haut niveau », a-t-elle fait remarquer.
Dans cette réussite, Josiane Boullé n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont contribué à cela, notamment la fédération et tous les sponsors. «Sans eux, nous n’aurions certainement pas pu organiser des championnats de cette ampleur. Ils nous ont tous fait confiance dans cette aventure. Je tiens aussi à féliciter les jeunes du Charles Telfair Institute et Vizzitech pour le travail réalisé au niveau de notre page Facebook et web de ces championnats. Ils ont été quelques 6 000 usagers à nous visiter et cela nous réjouit énormément », a-t-elle souligné.
Pour ce qui est des résultats obtenus, Josiane Boullé a indiqué qu’ils sont à la hauteur des espérances. « Je félicite Bryan Tonta pour ce titre de champion d’Afrique. Certes, il n’y avait pas beaucoup de participant, mais le résultat est ce qu’il est. Bryan Tonta mérite amplement ce titre pour les performances qu’il a réalisé lors de son octathlon. Je suis aussi contente pour Sévérine Moutia pour sa médaille d’argent acquise au 100m. Car personnellement, je trouve que c’est formidable. »
En revanche, Josiane Boullé s’est dit déçu par la faible assistance pour ces trois jours de compétition et ce, malgré tous les efforts consentis. « Les athlètes méritent d’être soutenus et j’invite tous les jeunes à venir en grande nombre au stade demain (Ndlr : aujourd ‘hui) lors de la dernière journée de compétition », a-t-elle conclu.