ATHLÉTISME — RODRIGUES : Les JIOI 2019 au centre des débats

Le comité régional prêt à relever un autre défi: celui d'accueillir la présélection en décembre pour le premier regroupement

En mars de l'année dernière, l'Association mauricienne d'Athlétisme (AMA) frappait un gros coup en rendant hommage à Rodrigues grâce à l'organisation de son assemblée générale annuelle en cette île. Loin des discours de ces fédérations vantant uniquement les qualités des athlètes rodriguais, et ce, sans pour autant les reconnaître à leur juste valeur, l'AMA a décidé, une fois encore, de se tourner vers l'île. Elle va même plus loin en programmant son premier grand rassemblement pour lancer officiellement sa campagne de préparation dans le cadre des Jeux des îles de l'océan Indien 2019 qu'organiseront Maurice. Un regroupement est prévu du 11 au 23 décembre, en présence des 20 présélectionnés de l'île. Du côté du comité régional, on se dit fier et honoré de cette nouvelle responsabilité.
L'ancien athlète de haut niveau et spécialiste du 400m des années 80, Daniel André, aujourd'hui secrétaire du comité régional, n'a pas manqué de remercier l'AMA pour cette nouvelle marque de confiance. « Après la grande première de l'année dernière, voilà qu'on nous confie l'organisation du premier regroupement en marge des JIOI 2019. C'est à la fois un honneur, mais aussi une grosse responsabilité que nous sommes prêts à honorer », a-t-il déclaré. Pour ce dernier, le comité régional peut compter sur une équipe compétente. Tout sera d'ailleurs mis en œuvre, selon lui, pour accueillir comme il se doit la soixantaine d'athlètes et également les entraîneurs et membres de la fédération qui seront dans l'île à la fin de l'année.
Importante organisation
Selon Daniel André, le comité se chargera de la partie administrative de l'organisation de ce regroupement d'une dizaine de jours, alors que la partie technique sera à la charge de la fédération. « C'est vrai que c'est une grosse organisation, mais on tâchera de tout mettre en œuvre pour mettre les facilités nécessaires à la disposition des athlètes et entraîneurs. Nous ferons notre possible pour que ce stage soit une réussite et marque comme il se doit le début officiel de la campagne de préparation menant aux JIOI 2019 », a-t-il fait remarquer. Il convient de souligner que le président de l'AMA, Vivian Gungaram, s'était déplacé dans l'île en juillet avant de mettre le cap sur Abidjan, en Côte d'Ivoire, pour les Jeux de la Francophonie. L'objectif était de discuter des modalités de ce regroupement avec la Commission de la Jeunesse et  des Sports.
D'autre part, Daniel André a indiqué que les athlètes rodriguais ont déjà repris l'entraînement, mais que la préparation pour les jeux débutera au début du mois prochain. Selon lui, les présélectionnés devraient pouvoir s'entraîner dans des conditions optimales surtout avec les facilités dont ils disposeront. La motivation, dit-il, est omniprésente, surtout après la réunion que le comité régional a eue avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, lors de sa récente visite dans l'île. Les membres des comités régionaux de boxe et de judo y étaient également conviés et l'occasion leur a été donnée d'évoquer leurs attentes dans le cadre de la préparation de leurs sportifs.
Soutien du ministre
Pour le secrétaire du comité régional d'athlétisme, cette rencontre a été « très positive » dans le sens où Stephan Toussaint a su se montrer convaincant. « J'ai fait comprendre au ministre à quel point il était important que nos présélectionnés bénéficient des mêmes facilités que ceux qui se préparant à Maurice », a indiqué Daniel André. « Il a été très attentif et a aussi précisé qu'il ne pouvait y avoir deux catégories d'athlètes. Cela nous a beaucoup rassurés ». Daniel André a ajouté que le ministre Toussaint a promis son soutien aux athlètes et a demandé de lui tenir au courant à la moindre défaillance au niveau des facilités accordées aux athlètes. « Il nous a bien fait comprendre qu'il ne sera pas présent pour suivre nos athlètes, mais de l'avertir au moindre manquement afin qu'il puisse rectifier le tir tout de suite. Ce qui est réconfortant et motivant pour les athlètes et nous dirigeants », a-t-il fait ressortir.
A noter qu'une équipe de techniciens du ministère de la Jeunesse et des Sports, aussi bien qu'une équipe médicale, sera bientôt dans l'île dans le cadre des tests physiques, comme cela se fait déjà à Maurice dans le cadre de la préparation des athlètes en vue des JIOI. « Stephan Toussaint a aussi fait part de sa satisfaction quant à l'organisation du semi-marathon des JIOI à Rodrigues », a souligné Daniel André. D'autres demandes ont été faites au ministre, comme l'acquisition de nouveaux équipements, afin de permettre à l'athlétisme et à ses licenciés de progresser davantage.