L’objectif pour Jérémie Cotte sera de réaliser 47”20 au 400m et 52”53 au 400m haies

Comme bon nombre d’athlètes, le jeune spécialiste du tour de piste Jérémie Cotte (19 ans) vit les deux semaines de confinement imposées par le l’État mauricien très difficilement. Néanmoins, celui-ci se doit de rester en forme physiquement avant la reprise de ses entraînements sur la piste. Il aura comme objectif de terminer la saison 2020 en signant deux nouveaux records personnels au 400m avec un chrono de 47”20 et 52”53 au 400m haies.

Après avoir participé à un camp d’entraînement en Côte D’Ivoire, qui visait les jeunes athlètes africains pressentis pour participer aux Jeux Olympiques 2024 à Paris, Jérémie Cotte n’a participé qu’à deux rencontres de préparation depuis le début de la saison. « Ce stage a été pour moi très bénéfi que, car les entraîneurs et les différents athlètes présents m’ont poussé à être plus sérieux et discipliné. Je suis content de mon début de saison mais, malheureusement, cette pandémie a fait son apparition et on se doit de trouver d’autres méthodes d’entraînement », nous déclare l’habitant de Beau-Bassin Rose-Hill. En ce qu’il s’agit de ses méthodes entraînement, il indique qu’il « s’entraîne trois fois par jour pour une séance de 1h15. Je ne dirai pas que c’est idéal, car on doit fouler la piste. Et si on pouvait au moins sortir pour courir, par exemple dans les champs de canne, ç’aurait été bien, mais la situation et l’ampleur de ce virus ont pris une autre proportion. Deux semaines sans entraînement spécifi que sur la piste, c’est long », nous dit-il. Avec un bon début de saison, Jérémie Cotte a en tête de recommencer sa préparation et se lancer en compétition en juin. « Les entraînements à la maison me sont utiles à 40% environ. Avec le renvoi de différentes compétitions internationales, rien ne sert de se presser. Donc, je pense qu’un mois de préparation physique ne sera qu’à mon avantage », ajoute-t-il.

Néanmoins, le jeune spécialiste de 400m et 400m haies ne se laisse pas distraire et reste concentré sur ses objectifs. « Avec mon entraîneur George Vieillesse, nous nous sommes fi xés à améliorer mes records personnels. Je souhaite courir en 47”20 au 400m et 52”53 au 400m haies », nous dit-il. En ce qu’il s’agit du 400m haies, « je voulais faire cette épreuve depuis assez longtemps, mais j’ai attendu la fi n des 10es JIOI pour me lancer. » À noter que lors de la saison précédente, Cotte avait réalisé 47”56 au 400m et 21”66 au 200m, ce qui constitue jusqu’à présent ses records personnels. « Georges Vieillesse est un magicien. Il recherche le meilleur dans ses athlètes et me pousse à m’améliorer, même si j’ai effectué une bonne séance d’entraînement. Je pense que le meilleur reste à venir. Bien évidemment, j’aimerais avoir une bourse dans le futur et, de là, cela pourrait m’aider à me construire une vie professionnelle adéquate », conclut Jérémie Cotte. George Vieillesse a la réputation de produire de jeunes sprinters. Dans le passé, il a également entraîné Fabrice Coiffi c, ancien spécialiste du 100m avec des records personnels de 10”40 sur l’épreuve reine et de 20”89 sur le demi-tour de piste.