Une attitude inélégante envers Gaëtan Duval

L'Assemblée régionale de Rodrigues a voté en faveur d'une motion pour faire enlever le nom de feu sir Gaëtan Duval de l'aéroport de Plaine Corail, et ce même s'ils n'ont pas la légitimité constitutionnelle de le faire. C'est inélégant de faire preuve d'une telle attitude à l'égard d'un grand tribun malgré le fait que nous ne sommes pas tous d'accord avec certaines de ses manœuvres politiques. Mais aller jusqu'à faire l'impasse de sa contribution dans beaucoup de domaines, c'est un pas dangereux qu'il ne faut pas franchir quand il s'agit surtout de l'histoire contemporaine qui est une chaîne ininterrompue des événements les uns plus importants que les autres. Ce sera une suite sans fin si nous nous permettons de corriger la chronologie de notre histoire politique et donnant, du même coup, l’impression au monde que nous sommes un peuple dépourvu d'éthique.
J'ai été à Rodrigues à plusieurs reprises et je m'y sentais chez moi. Jamais je n'ai pu constater une certaine animosité entre les Mauriciens et les Rodriguais, car Rodrigues est notre dixième district avec ses patrimoines que j'aime tant valoriser et qui doivent à tout prix être reconnus par l'UNESCO. Côté cavernes, Rodrigues nous rend fiers sur le plan international. Cette île est encore très naturelle avec sa population hospitalière et souriante. "Orit sek", "zariko rouz", limons et autres sont aimés de par le monde. Maintenant, la tâche de rehausser le statut de Rodrigues est vitale afin que la discrimination ne fasse pas son petit bonhomme de chemin sur ses ‘52 contours’.
Je me rappelle encore des discussions acerbes que j'ai eues avec SGD mais force est de constater qu'il avait bon cœur car il n'éprouvait aucune rancune ou vengeance à mon égard. Le jour où mes amis et moi sommes allés le rencontrer pour avoir des conseils légaux, il nous avait aidés bénévolement et cela fait partie de son caractère.
Si les Rodriguais trouvent une quelconque justification à vouloir remplacer l'appellation de leur aéroport, qui est aussi le nôtre et qui est connu actuellement comme sir Gaëtan Duval Airport, par le nom d'une fille ou d'un fils de leur sol, nos chers frères et soeurs rodriguais doivent aussi songer à chercher un autre nom pour Rodrigues car ce dernier était un Portugais connu comme Diego Rodriguez qui avait colonisé l'île Rodrigues au début du 16e siècle. Sinon, ce sera un paradoxe que personne n'arrivera à expliquer à la postérité.
Misie Serge Clair, ki ou pli pale, enn morisien ouswa enn kolonialis portige?
J'attends votre réponse.