La Tamizh Puttaandu Mammatha Aandou-5117 a été célébrée mardi au Centre culturel Indira Gandhi à Phoenix en présence du PM, Sir Anerood Jugnauth et du président de la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF) Siven Pareatumbee. L’occasion pour le public d’apprécier les talents de Vaanu Pillai — une Mauricienne établie en Angleterre depuis 15 ans et son groupe le Dodo Crew—, une symphonie de Veena et un numéro de Bharatnatyam.
Vaanu Pillai a fait découvrir au public l’univers pop-rock tamoul grâce à son talent ensorcelant et à sa technique infaillible. Les musiciens du groupe, Joe Johnson aux claviers, Babu Vivek à la guitare, Rohith LT à la batterie et Arun Kumar aux percussions, ont présenté des registres différents pour plaire au public. Les envolées vocales et les solos profonds, la synthèse électroniques des différents cultures musicales, loin d’affecter les spécificités de chacun, réussit la bonne fusion entre la musique traditionnelle et moderne. La voix enchanteresse de Vaanu Pillai brille par ses aigus, les rythmes cosmiques et mesurés de la musique carnatique indienne et l’électro-pop. La rencontre féconde entre la chanteuse et les musiciens, tous originaires du Sud de l’Inde n’en finit pas de nous étonner. Belle fusion entre la voix d’une chanteuse et des musiciens: choc improbable de cultures qu’on croyait éloigné l’une de l’autre et ont autant des choses à se dire.
Vaanu Pillai a interprété quelques morceaux de son deuxième album, Parakkiraen, des chansons de films en tamoul.
Nous avons également assisté à un flux de gestes bien synchronisés à travers une danse de bharatnatyam. Rappelons que le PM, sir Anerood Jugnauth, a eu droit à une standing ovation à l’occasion de son 85e anniversaire et des nombreux personnalités ayant contribué à la promotion de langue tamoule ont été recompensés.