À quelques kilomètres de Curepipe, alors que s’étend une magnifique savane, presque inviolée jusqu’ici, l’architecte de golf sud-africain, Peter Matcotvitch a signé, là, un des plus beaux 18-trous de l’île. Inauguré il y a un mois à peine, ce nouveau parcours a déjà créé un certain engouement chez nombre d’amateurs de golf, vu, d’une part, sa proximité avec les agglomérations des hautes Plaines Wilhems et son climat forcément tempéré durant toute l’année.
C’est dans un contexte beaucoup plus large que les promoteurs de ce projet, Arthur & Morgan, ont pris le pari de convertir ces 200 hectares — un peu avant la lettre ! — en une Smart City, des centaines de villas IRS et RES devant, à une deuxième étape, avec un cahier des charges très précis, s’ériger à proximité des fairways et autres greens pour rendre à l’endroit sa raison d’être même : un Golf Estate de classe, doté de toutes les facilités et d’une fine cuisine. Pour cela, Avalon a déjà fait son choix, puisqu’un des meilleurs chefs de l’île, Dominique Arsenius, venu d’une des meilleures écoles mauriciennes, a déjà révélé que sa “cuisine est remplie de saveurs et d’expérience en fusion”. Une petite visite au Magic Spoon, le restaurant d’Avalon, au premier étage du Club House, un 200-couverts qui domine généreusement les greens, servira à vous en convaincre.
  Une soixantaine de golfeurs avaient été conviés à un premier tournoi, le 11 décembre, disputé selon la formule two best balls, par équipes de quatre. Avaient aussi participé à l’épreuve, les promoteurs ainsi que le designer Peter Matcotvitch et une vedette de la télévision sud-africaine, Dale Hayes, qui, après quelques conseils d’usage pour bien manier le club, nous a gratifié d’une époustouflante et unique série de Golf Tricks, tout en envoyant un clin d’oeil aux grands champions de la petite balle blanche pour leurs singuliers tics et autres habitudes, à ne pas suivre…