Fait marquant de cette matinée électorale dans la circonscription No 19 (Stanley/Rose-Hill): partisans et candidats dénoncent le “nombre important” d’électeurs n’ayant pu voter, car leur noms ne figuraient pas sur le registre électoral.

Des habitants rencontrés à Stanley, qui affirment vivre dans la région depuis plus de 30 ans et soutiennent avoir toujours voté au même endroit, ont été déconcertées de ne pas pouvoir accomplir leur devoir civique ce jeudi 7 novembre.

« C’est carrément un viol de la démocratie. Etranze pe kapav vote, nou bann sitwayin morisien nou pa pe kapav », regrettent-ils.

Des candidats présents, Jenny Adebiro du MMM, Sornum Danisha du Ptr ou encore Philippe Boudoo, candidat indépendant, relatent que beaucoup de gens sont venus vers eux, furieux, pour dénoncer ce problème.