La 2e édition du « Kabarliv la Kréolité », Salon du livre des mondes créoles, organisé par Lofis la lang kréol, dans la ville du Port à La Réunion (région ouest), a démarré ce mercredi 13 avril et durera jusqu’à tard samedi soir. En hommage au père Christian Fontaine, grand défenseur de la « kiltir kreol » disparu dans un accident de la route en mai 1984, et au défunt chanteur Maxime Laope, un des fers de lance du séga réunionnais, les nombreuses activités de la manifestation se déroulent sur cinq sites éclatés en plein centre-ville. Au programme des conférences, des rencontres-échanges entre les auteurs et le public (scolaire notamment) ainsi qu’entre les auteurs et les éditeurs (la quasi-totalité de ceux de l’île sont présents). Également prévus, des projections de films pour enfants, du théâtre, des performances poétiques, des concerts, entre autres. Le tout gratuitement. Plus de 5 000 visiteurs sont attendus en quatre jours, eu égard au succès rencontré lors de la première édition en septembre 2014.
Les écrivains réunionnais sont bien entendu présents en grand nombre, aux côtés d’auteurs venus de Haïti, de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane, des Seychelles, Maurice étant représentée par Brigitte Masson, Dev Virahsawmy et Michel Ducasse, et Rodrigues par Luc Clair et Stellio Pierre-Louis.