Port-Louis accueillera du 17 au 21 juillet le navire de guerre australien HMAS Anzac, parti de Sydney le 15 mars dernier pour se rendre dans la péninsule de Gallipoli, en Turquie, où, pour la première fois, l’armée nationale australienne avait participé à un conflit, à savoir la Première Guerre mondiale. L’Australie commémore les 100 ans de l’Anzac (Australian and New Zealand Army Corps) cette année et une série d’activités sont prévues dans ce cadre.
Le HMAS Anzac est parti d’Australie pour la commémoration des 100 ans du débarquement des troupes de l’armée nationale australienne, en Turquie, le 25 avril dernier. Le navire est actuellement en route vers l’Australie après une tournée en Italie, à Malte, en Grande-Bretagne, en France, en Espagne, au Maroc et en Afrique du Sud. L’escale mauricienne est la dernière et le navire est attendu à Sydney en août. Le navire sera au Christian Decotter Terminal dans le port.
Selon un document diffusé par la Haute commission australienne à Maurice, l’Ansac est le troisième navire de guerre australien qui porte ce nom et le premier à visiter Maurice depuis 2001. Pour l’Australie, les efforts de son armée et de ses alliés de la Première Guerre mondiale sont un « shared memory of common sacrifice for the nations involved, regardless of nationality or religion, providing an enduring example for the men and women of the Australian Defence Force and Australian’s as a whole ».
Durant son passage, une série d’activités sera organisée sur le HMAS Anzac et ailleurs. Dans l’après-midi de vendredi, les membres du Women in Uniform Network, mis en place par la haute commission l’année dernière, se réuniront autour d’un thé à bord du navire. Samedi matin, un service commémoratif en hommage aux Australiens, Néo-zélandais et Mauriciens engagés au sein de l’armée australienne, et qui sont morts durant la Première Guerre mondiale, est prévu au cimetière de Phoenix de 9 h 30 à 10 h 30.
Un hommage spécial sera aussi rendu à Arnold Partington, musicien de l’armée australienne décédé durant la Seconde Guerre mondiale et enterré au cimetière de Phoenix. Sa nièce Jenni Chinner a fait le déplacement d’Australie pour l’occasion. Au Mauricien, Susan Coles, haut commissaire australien à Maurice, note que suite à des recherches effectuées par les élèves de l’école du Centre et du Lycée Labourdonnais sur l’engagement des Mauriciens au sein de l’armée australienne, recherche qu’elle a approfondie, elle a pu rentrer en contact avec Mme Chinner pour lui faire savoir que son oncle était enterré au cimetière de Phoenix.
Samedi, les membres de la famille Dalais parentés à André Dalais, caporal de la 6th infantry battalion D company, matricule 2003, seront également présents au service. Susan Coles avance qu’un neveu de ce Mauricien, qui a quitté l’île dans les années 1890- 1900, l’a approché à l’occasion de l’exposition organisée par l’Institut Français de Maurice (IFM) sur les recherches des élèves sur l’engagement des Mauriciens dans l’armée australienne.
Pendant leur visite, le personnel du navire procédera à un don aux enfants de SOS village, lesquels pourront visiter le navire durant le week-end.