Le musée du sucre, L’Aventure du Sucre, aménagé dans l’ancienne usine sucrière de Beau-Plan, a accueilli près d’un million de visiteurs depuis son ouverture, en 2002. C’est ce que ressort d’un document envoyé à la presse dans le cadre de la tenue d’une exposition sur le « Goni » depuis fin mars.
Des Mauriciens, des étrangers et des personnes de tout âge auraient été plus d’un million en 14 ans à visiter le musée du sucre, L’Aventure du Sucre. Le musée a été aménagé sur une superficie de 5 000 m2 à la suite de la fermeture de l’usine de Beau-Plan en 1999. La reconversion des lieux aura nécessité trois ans de travaux. L’Aventure du sucre se présente comme le lieu par excellence pour comprendre l’histoire du sucre, son introduction à Maurice et le développement du secteur sucrier depuis la période de l’esclavage à nos jours en passant par l’immigration des travailleurs engagés à travers des écrits, des images, des objets mais aussi des films. Ce parcours ludique convient à la fois aux enfants comme aux adultes.
Dans cette optique, le musée propose de nombreux produits, dont des publications de livres de recettes, entre autres, qui servent son objectif. L’Aventure du Sucre continue d’innover en termes d’exposition permanente et de nouveaux projets. Les deux derniers en date : la coupe de la canne proposée aux visiteurs par un ancien coupeur de l’établissement de Beau-Plan et une balade dans les champs de canne à sucre. Des expositions temporaires sur des aspects de l’histoire de Maurice ou des sujets d’actualité comme la biodiversité ou l’énergie et le développement durable sont aussi proposées. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’exposition sur le « Goni », visible depuis le 31 mars et dont le vernissage aura lieu ce jeudi par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim.