AVIATION : Le premier vol du A350 XWB d’Air Mauritius prévu le 18 novembre

L’assemblage de l’avion d’Air Mauritius à Toulouse

Air Mauritius qui exploite actuellement une flotte de 13 appareils dont 10 Airbus comprenant six A340-300, deux A330-200 et deux A319 sur des lignes régionales et long-courriers, prendra possession d’ici novembre 2017, de son premier  A350-900. Il s’agit d’un des gros porteurs les plus plébiscités de tous les temps. De images, sur la chaîne d’assemblage final (FAL) d’Airbus de Toulouse et dans l’enceinte de l’aéroport, révèlent que la phase finale d’assemblage est en cours. Il est prévu qu’Air Mauritius se dote d’un total de six gros-porteurs bimoteurs de ce type A350-900, dont quatre commandés directement à Airbus et deux exploités dans le cadre d’un contrat de leasing auprès d’AerCap.
Air Mauritius qui exploite actuellement une flotte de 13 appareils dont 10 Airbus comprenant six A340-300, deux A330-200 et deux A319 sur des lignes régionales et long-courriers, prendra possession d’ici novembre 2017, de son premier  A350-900. Il s’agit d’un des gros porteurs les plus plébiscités de tous les temps. De images, sur la chaîne d’assemblage final (FAL) d’Airbus de Toulouse et dans l’enceinte de l’aéroport, révèlent que la phase finale d’assemblage est en cours. Il est prévu qu’Air Mauritius se dote d’un total de six gros-porteurs bimoteurs de ce type A350-900, dont quatre commandés directement à Airbus et deux exploités dans le cadre d’un contrat de leasing auprès d’AerCap.
Selon la presse spécialisée dans l’aviation, l’assemblage du premier A350XWB d’Airbus, qui reviendra à MK, est en bonne progression à Toulouse. A ce stade, écrit-il, le jonctionnement voilure-fuselage ainsi que l’installation de l’empennage et du cône arrière sont terminés. Reste la finalisation des aspects structuraux tels que l’installation des winglets et les essais au sol des systèmes mécaniques, électriques et avioniques. Viendront ensuite la finalisation de la cabine, l’installation des moteurs, la peinture et les essais en vol. Des activités qui culmineront avec la livraison du premier A350-900 à Air Mauritius, prévue au quatrième trimestre 2017 apprend-on.
La compagnie d’aviation nationale attend ainsi d’ici la fin de l’année la livraison de ses deux premiers des six A350-900 qui seront configurés pour accueillir 28 passagers en classe Affaires et 263 en Economie (291 sièges au total).
De conception aérodynamique innovante, avec fuselage voilure en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce à faible consommation de carburant, l’A350 XWB bénéficie de niveaux d’efficience opérationnelle incomparables. L’appareil offrirait une réduction de 25 pour cent de la consommation de carburant et des émissions, et des coûts de maintenance significativement réduits, laisse-t-on entendre. Au travers d’un aménagement spacieux, calme et élégant de la cabine dotée d’un éclairage d’ambiance, le niveau de confort et de bien-être offert par cet appareil devrait contribuer à ce qu’Airbus propose de nouveaux standards en termes d’expérience de vol pour tous les passagers. À ce jour, Airbus a enregistré un total de 831 commandes fermes portant sur l’A350 XWB et émanant de 44 clients dans le monde.
De source autorisée, Air Mauritius devrait mettre son premier Airbus A350-900, avec une configuration 28+298 (326 places au total), en service le 18novembre entre Maurice et Johannesburg, sur trois ou quatre rotations hebdomadaires. Cette ligne devrait servir à la formation des équipages jusqu’au 2 décembre, révèle le journal aérien. Les A350-900 seront ensuite déployés sur Londres puis sur Paris à compter du 16 décembre. Il est aussi indiqué qu’à sa mise en service, ce premier A350 XWB d’Air Mauritius sera déployé sur les lignes long-courriers, plus précisément sur la ligne Maurice-Paris.
On apprend également que si les dates de livraison de ces deux premiers A350-900 n’a pas encore officiellement été finalisées par Air Mauritius, si ce n’est qu’elles interviendront avant la fin de l’année, en 2018, la compagnie d’aviation nationale intégrera dans sa flotte deux A330-900neo (28+263) pris en leasing chez ALC. En 2019 deux autres A350-900 loués chez la même société entreront en service. L’arrivée des deux derniers A350-900 a été reportée à 2023 au lieu de 2020, révèle ce journal de l’aviation.