JACQUES DINAN

« La discipline est la notion de base de toutes les éducations. » Mofaddel Abderrahim

Il nous suffit, chaque jour, de lire les journaux et/ou d’observer le comportement de certains de nos compatriotes sur la route et en société, en général, pour comprendre que de nombreuses personnes ignorent de plus en plus le concept et le sens de la discipline. Y sont concernés : enfants, jeunes et adultes.

Récemment, les médias ont rapporté divers cas d’indiscipline dans les écoles et collèges, alors que les établissements scolaires devraient largement contribuer, avec les parents, à l’éducation des enfants et des jeunes afin qu’ils soient bien informés de l’importance de la discipline au sein de toute société humaine et qu’ils soient amenés à agir partout, à tout moment et en toutes situations, dans le respect absolu de la discipline.

Chez les adultes également, les exemples ne manquent pas : non-respect des horaires établis, comportement inapproprié dans des lieux publics, et conduite dangereuse faisant fi du Code de la route, entre autres. Bien évidemment, l’indiscipline chez les parents se transmet de génération en génération de sorte que la situation va nécessairement en empirant !

La discipline peut être définie comme étant un combat entre ce que nous avons envie de faire et ce que nous devons faire. Hélas ! Notre désir de faire ce que nous voulons est souvent si fort que nous agissons de manière totalement irréfléchie, même si cela est contraire à ce que nous devons faire. Le combat entre « faire ce que l’on veut » et « bien faire » est largement inégal de sorte que l’acte d’indiscipline l’emporte le plus souvent !

Quoi faire ? Est-il possible de promouvoir la discipline ?

Lee Kuan Yew, alors qu’il était Premier ministre de Singapour, avait compris l’importance de la discipline. Il disait, sans ambages : « If you want to reach your goals and dreams, you cannot do it without discipline. » Au cours des années 1960, il prit de nombreuses mesures pour promouvoir la discipline. Les moyens qu’il utilisa ne furent pas appréciés par tous car ils étaient plutôt punitifs ! Toutefois, les résultats furent très positifs et le sont toujours, après plus d’un demi-siècle !

Même si l’action de Lee Kuan Yew peut nous inspirer, il est évident qu’il n’est pas souhaitable de promouvoir la discipline au moyen de mesures coercitives et punitives. Nous devons tout d’abord mettre l’accent sur l’éducation afin de responsabiliser l’ensemble de la population.

Notre pays compte de nombreux psychologues, éducateurs de carrière, communicateurs, leaders religieux qui sont certainement concernés par l’indiscipline de plus en plus généralisée au sein de notre société.

Ne faudrait-il pas constituer une task force qui aurait pour mission de promouvoir le sens de la discipline au sein des familles et des cursus scolaire et universitaire, au sein des entreprises des secteurs public et privé, sur la route et en société ?

Il ne s’agit pas de mettre en place un comité qui aurait pour mission de réprimander, de punir, de faire perdre la face aux indisciplinés ! … Non ! Il s’agit, avant tout, d’éduquer, d’informer, de former, de changer les comportements inappropriés en mettant l’accent sur les avantages du bien vivre ensemble en société, avec discipline et dans le respect réciproque des uns et des autres.

Promouvoir la discipline, en insistant sur sa raison d’être, son concept et son sens pour le mieux-être de tous : mission difficile certes mais nous ne pouvons faire l’impasse sur une telle mission.

Ensemble, faisons de cette mission un succès afin que tous et chacun soient conscients de l’importance de la discipline et arrivent à s’auto-discipliner sans coercition, sans contrainte et sans punition.

Les générations futures nous en seront reconnaissantes !