THE BACCHANALE CUP : Everest vers son premier succès 2017 ?

La sixième course de cette 26e journée réunira un champ de 10 partants sur une distance de 1500m. Dans ce champ relativement moyen, Everest semble pouvoir ouvrir son compteur 2017, mais les Bulsara, Entree, Memphis Mafia et Pierneef peuvent également briller en cette compagnie.
Après deux bonnes performances sur 1500m, le gris Gilbert Rousset s’était montré moins performant sur une distance rallongée. Hormis un parcours difficile et le train lent imposé par le gagnant, Everest s’était aussi montré ardent durant le parcours. Il reprend la compétition après un petit break et nous a paru dans de bonnes dispositions à l’entraînement où, il a d’ailleurs réalisé un bon travail avec l’apport des pacifiers, équipement qu’il portera samedi. Il devrait pouvoir bien se positionner avant de prendre la première option sur ses principaux concurrents.
Everest sera épaulé par Entrée, qui réalise une saison honorable avec déjà trois victoires à son actif. Le cheval est toujours dans de bonnes dispositions. Avec une cinquième ligne au départ et quelques chevaux réputés pour être des finisseurs à son intérieur, il pourrait suivre dans le sillage des leaders avant de faire valoir son finish en ligne droite. On ne devrait pas l’éliminer hâtivement, même s’il affronte pour la première fois un lot aussi huppé.
Ramapatee Gujadhur aura comme porte-drapeau son plus vieux soldat, Bulsara. Mis au vert après sa dernière sortie qui remonte à la neuvième journée, il semble avoir retrouvé sa verve. La présence de son compagnon d’entraînement Ryder Cup, qui sera nanti de l’as au départ, devrait lui assurer une course rondement menée. Dans ces circonstances et comme il excelle sur la fraîcheur physique, il peut créer une petite surprise. Ryder Cup se fait également vieux, mais s’il parvient à réduire la course, il peut bouleverser les pronostics.
Memphis Mafia a joué de malchance en quelques occasions cette saison. Le cheval se trouve dans une bonne condition et sera à nouveau muni d'œillères, harnachement avec lequel il a gagné toutes ses courses dans son pays d’origine, mais il pourrait se retrouver plus en retrait que prévu avec sa neuvième ligne au départ.
On notera aussi la participation de Pierneef, du yard de Vincent Allet, qui, après deux belles victoires, a trouvé la compétition plus difficile en Benchmark 66 sur le parcours du jour. Il descend de classe, où il sera plus compétitif. De sa bonne ligne, il suivra certainement en milieu de peloton avant de venir au finish. On aurait tort de ne pas lui donner une petite chance.
Belong To Me du yard de Rameshwar Gujadhur est lui aussi un coursier, qui a besoin de train pour mettre à profit son finish. Il vaut plus que ses deux dernières sorties. C’est un cheval qui n’a pas été ridicule face aux meilleurs sprinters de l’île et sa candidature doit être retenue pour une place.
Quant à Open Heir, Ole Gunnar et Winter Is Coming, ce sont des coursiers qui ont débarqué cette saison. Ils se présentent comme les seconds couteaux de cette épreuve. Sheer Trouble, quant à lui, n’a rien démontré en six incursions chez nous. La forme constante de son écurie plaide toutefois en sa faveur.