L’équipe féminine mauricienne est passée en finale des Championnats d’Afrique de badminton par équipes qui se disputent du 12 au 15 février en Algérie. Hier, elle a surmonté l’avant-dernier rempart, l’équipe du pays hôte (3-2), pour se donner les chances de défier le Nigeria aujourd’hui. Une victoire lui permettra de conserver son titre obtenu en 2016 à Maurice face à l’Égypte et décrocher de la même façon sa qualification aux mondiaux féminins par équipes de la Uber Cup prévus en Thaïlande. À l’inverse, Maurice a buté sur l’Algérie 1-3 chez les hommes en demi-finales.

Ce sont Kate Foo Kune et consorts qui ont été exactes au rendez-vous jusqu’ici dans ce tournoi par équipes qui, pour rappel, est exempté du concours de l’Afrique du Sud tant en féminin qu’en masculin. Autant dire que cette absence a laissé un passage moins étroit vers la finale à d’autres équipes très valables, telle Maurice. Face à l’Algérie, les filles ont joué serré et tactiquement pour faire comme prévu la différence dans le second double dames avec la paire Kate Foo Kune-Nicki Suam Lam. Les deux pays étaient à égalité de deux victoires après la défaite de la paire Aurélie Allet-Kobita Dookhee dans le premier double dames.

Aujourd’hui, cette équipe mauricienne fait donc face au Nigeria, pays phare du badminton africain, un adversaire de taille qui sait toujours se surpasser dans les grandes occasions, bien qu’elle ne fasse plus vraiment peur comme autrefois avec ses icônes, dont Grace Daniel et plus récemment Grace Gabriel. Mais il ne faut certainement pas pour autant la sous-estimer, Maurice pouvant effectivement créer la surprise. Le Nigeria était le grand absent en 2016 à Maurice tant en masculin qu’en féminin.

Hier toujours, après avoir écarté 3-0 la Zambie en quarts de finale hommes, Maurice est passée à la trappe face à l’Algérie (1-3). Bien lancée par Julien Paul qui a enlevé le premier simple hommes, elle devait concéder trois défaites successives, à savoir celles d’Aatish Lubah et Alexandre Bongoût en simple et du tandem Julien Paul-Lubah dans le premier double. Il n’y alors plus rien à faire. Le second double ne s’est pas joué. Maurice se console donc avec le bronze. En attendant peut-être l’or sourit aujourd’hui en féminin à la Salle OMS Harcha Hacéna.

Les résultats d’hier

Masculin

1/4 finale

Maurice b. Zambie 3-0

Julien Paul b. Chongo Ezra Mulenga 21-14, 21-10

Aatish Lubah b. Kalombo Mulenga 20-22, 22-20, 21-9

Alexandre Bongoût b. Mark Banda 21-18, 21-9

Algérie b. Cameroun 3-0

Nigéria b. Maroc 3-0

1/2 finales

Algérie b. Maurice 3-1

Julien Paul b. Mohamed Abderrahime Belarbi 24-22, 21-14, 21-15

Youcef Sabri Medel b. Aatish Lubah 21-15, 21-13

Koceila Mammeri b. Alexandre Bongoût 21-14, 21-15

Belarbi-Medel bb. Julien Paul-Aatish Lubah 21-18, 21-15

Nigéria b. Ghana 3-1

Féminin

1/2 finales

Nigéria b. Égypte 3-2

Dorcas Ajoke Adesokan (Nig) b. Hadia Hosny 17-21, 21-7, 21-17

Doha Hany (Egy) b. Zainab Momoh 21-16, 19-21, 21-17

Deborah Ukeh (Nig) b. Salmeen Essam Elsaid Salem 21-12, 21-8

Doha Hany-Hadia Hosny (Egy) bb. Dorcas Adesokan-Deborah Ukeh 21-19, 18-21, 21-16

Zainab Momoh-Pearce Orji (Nig) bb. Salmeen Essam Elsaid Salem-Hana Tarek Mohamed 21-9, 21-16

Maurice b. Algérie 3-2

Kate Foo Kune b. Linda Mazri 21-14, 21-13

Halla Bouksani b. Aurélie Allet 21-15, 21-8

Nicki Suam Lam b. Malak Ouchefoun 18-21, 21-11, 21-17

Bouksani-Mazri bb. Kobita Dookhee-AUrélie Allet 21-19, 21-13

Kate Foo Kune-Nicki Suam Lam bb. Dounia Naama-Malak Ouchefoun 21-13, 21-6