Les différentes finales au programme de la Republic Open ont eu lieu le samedi 8 avril au centre national de badminton à Rose-Hill. Aatish Lubah, en grande forme, s’est distingué au même titre que Rheeya Dookhee. Une ultime mise en jambe pour les badistes locaux avant le départ pour les Championnats d’Afrique en Afrique du Sud, du 16 au 23 avril.
Les badistes mauriciens aborderont ces Championnats d’Afrique dans les meilleures conditions au vu des diverses finales de la Republic Open. Un événement d’importance pour les joueurs, au travers duquel ils ont pu se jauger en amont des Championnats d’Afrique à Benoni.
Aatish Lubah en a profité pour s’imposer en finale simple hommes face à Julien Paul en trois sets, 11-21, 21-17 et 21-17. Ces deux joueurs, rivaux mais très complices, regorgent de qualités. Complémentaires, ils ont fait la différence en finale double hommes en dominant la paire Gilles Allet/Sahir Edoo, 18-21, 25-23 et 21-17.
Le jeune Alexandre Bongoût, étoile montante du badminton local, a pour sa part été éliminé en quarts de finale contre un autre talent, à savoir Melvin Appiah. Ces deux jeunes incarnent le présent, mais surtout l’avenir, eux qui seront très attendus dans deux ans pour les prochains Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) à Maurice. En féminin, Rheeya Dookhee a été exacte au rendez-vous en dominant Sendila Mourat en deux sets, 21-15, 21-15. En finale double dames, le duo Rheeya Dookhee/Sendila Mourat a pris la mesure d’Aurélie Allet/Shaama Sandooyea, 19-21, 21-13 et 25-23. Dans la finale double mixte, Sahir Edoo et Aurélie Allet sont venus à bout d’Aatish Lubah et Rheeya Dookhee en deux manches, 20-22, 17-21 et 21-18.