BAGATELLE SHOPPING MALL : Les “vans marrons” dénoncés par des opérateurs d’autobus

Selon des opérateurs d’autobus, les vans marrons se sont approprié une partie de l’aire de stationnement située à proximité de l’arrêt d’autobus du Bagatelle Shopping Mall et leur font de la concurrence déloyale. Ils desservent principalement la région des Plaines-Wilhems et Port-Louis.
Le dimanche après-midi, quelques conducteurs de vans marrons se relaient sur l’aire de stationnement de Bagatelle, en mettant en avant l’irrégularité de la desserte par les autobus vers Port-Louis, Curepipe ou Rose-Hill. « Nou bizin tras nou lavi. Dan dimans tanto, pena bis mem. Dimounn atann boukou pou gagn enn bis lor sa bann lalign-la », explique un chauffeur desservant la région de Rose-Hill. Pour lui, il s’agit d’un part-time job pour « arrondir mes fins de mois ». Se disant conscients des risques qu’ils encourent, les chauffeurs de vans marrons soutiennent que « c’est un service soutenu par le public ». Yousouf Chutoye, président du Front Commun Syndicat Transport (FCST), soutient que ces opérateurs illégaux travaillent sans être inquiétés par les officiers de la National Transport Authority (NTA). « Alors que nous, nous faisons notre travail en respectant les règlements et le code de la route, nous sommes constamment persécutés par les officiers de la NTA et les forces de l’ordre », dit-il, en ajoutant que cette situation « ne date pas d’hier ». « Bann van maron pe envahi partou ek pa pe fer nanie pou dekouraz zot. Nanie konkre napa pe fer malerezman. Zot pe anvahir lil ». Pour le FCST, les passagers devraient être sanctionnés. « Pas de passagers, plus de vans marrons…  Si ti pran pasaze, amen stasion, pran statement ek zot, fer lanket, gete si vre mem inn gagn lift ou si van-la pe opere ilegalman, tou sa la ti pou sese. Pa ti pou ena van maron, ki enn kanser pou transpor an komun ».