BANQUE D’INVESTISSEMENT : SBM Capital Markets obtient sa licence

La SBM Capital Markets Ltd, filiale de la SBM Holdings Ltd, a obtenu au début du mois une licence de banque d’investissement de la Financial Services Commission, l’autorité régulatrice des services financiers non bancaires.
Dans les milieux du groupe SBM, on soutient que ce permis « renforcera la position » de la SBM Capital Markets Ltd en tant que division spécialisée dans l’offre de services à valeur ajoutée à la clientèle, en particulier les sociétés. « L’octroi de cette licence permet au Groupe SBM de franchir un pas de plus dans sa stratégie de diversification ainsi que dans sa vision de devenir le principal fournisseur de services financiers intégrés dans la région », déclare Kee Chong Li Kwong Wing, président du conseil d’administration de la SBM Holdings Ltd, dans un communiqué de presse. La direction du groupe bancaire indique que la SBM Capital Markets Ltd a su démontrer aux autorités compétentes « qu’elle dispose des ressources nécessaires en termes d’infrastructure et de personnel qualifié pour effectuer des activités de banque d’investissement ».
La SBM Capital Markets Ltd, souligne-t-on, continuera à fournir des services de qualité, tels l’accès aux marchés de capitaux-actions (la Bourse des valeurs, plus particulièrement), aux marchés de la dette ainsi que les services liés aux fusions et acquisitions (achats/ventes) en dehors des produits bancaires traditionnels et des produits d’investissement actuellement offerts. L’obtention d’une licence de banque d’investissement, ajoute-t-on, permet également d’offrir aux clients un guichet unique pour toute une large gamme d’activités réglementées, sous une forme simplifiée plutôt que d’avoir différentes institutions offrant des services réduits.
Selon les dispositions légales élaborées par les autorités régulatrices, une banque d’investissement peut être engagée dans une ou plusieurs activités, dont celles de conseiller à l’investissement, d’intermédiaire à l’investissement, de gestionnaire d’actifs et de distribution de différents types de produits financiers. La FSC avait aussi recommandé que toute entreprise voulant se lancer dans des opérations de banque d’investissement, doive avoir mis en place les systèmes et procédures en vue de prévenir tout conflit d’intérêts, le blanchiment d’argent et le financement d’activités terroristes. La société concernée se doit également d’avoir les ressources financières et les capacités de gestion appropriées, l’infrastructure requise pour la gouvernance d’entreprise ainsi que des mesures de sauvegarde pour protéger les intérêts de ses clients.