Le géant bancaire suisse UBS a révélé jeudi avoir été victime de transactions illégales, qui pourraient lui faire perdre 2 milliards de dollars, et le trader soupçonné d’être l’auteur de la fraude a été arrêté par la police à Londres.