Barclays-Maurice s’apprête à lancer une plateforme facilitant diverses opérations bancaires où l’utilisation du papier ne sera plus de mise. « Il ne sera plus nécessaire de signer des documents pour faire une transaction », a annoncé Mizinga Melu, chief executive de Barclays Africa Regional Management lors d’un récent « Roadshow » organisé à l’hôtel Le Labourdonnais. Mizinga Melu a parlé de la création de Barclays. Net comme étant la plateforme qui facilitera une multitude d’opérations. Elle a, entre autres, indiqué que la Barclays se dotera d’une plateforme pour la gestion des liquidités de ses clients. Il sera possible d’effectuer des paiements, de faire le suivi de ces opérations, d’ouvrir des lettres de crédit, entre autres. Mizinga Melu a souligné que la Barclays investit beaucoup dans la modernisation de sa plateforme technologique, ce qui lui a permis de lancer il n’y a pas longtemps un service d’ouverture de compte bancaire sans que le client n’ait pas à se rendre dans une succursale.
La chief executive de la direction régionale de Barclays Africa a parlé de l’importance stratégique que représente Maurice dans le déploiement des activités de Barclays Africa au niveau continental. « Nous utilisons Maurice comme un hub intermédiaire pour la gestion d’actifs. Quand il s’agit du développement de nos opérations en Afrique, notamment sur le « trade corridor » Asie-Afrique, nous regardons du côté de Maurice. Nous devons utiliser la place financière mauricienne pour accroître nos activités sur le continent. Ce sont des opérations stratégiques », a déclaré Mizinga Melu. Cette dernière a laissé entendre que l’équipe de la Barclays à Maurice fait un « excellent travail » et que la direction de Barclays Africa se réjouit de la position de leader qu’occupe Maurice, au niveau africain, en matière de bonne gouvernance, de liberté économique et de climat des affaires. Mizinga Melu a également observé que l’économie mauricienne est dynamique, annonçant que selon les prévisions de Barclays Research, le taux de croissance cette année devrait se rapprocher de 4 % contre 3,5 % en 2014. « It’s great, the economy continues to grow in the right direction », a-t-elle fait ressortir, ajoutant que la Barclays continuera à accorder priorité au développement du secteur des petites et moyennes entreprises.
Par ailleurs, Ravin Dajee, managing director de Barclays Maurice, a déclaré que l’Afrique est un continent avec des opportunités immenses et que Barclays Africa, avec une présence physique dans treize pays, est en mesure d’accompagner efficacement les opérateurs économiques de Maurice dans la mise en oeuvre de leurs projets d’expansion régionale. « Nous connaissons les marchés, mais aussi les pièges à éviter », a fait comprendre Ravin Dajee.