L’ASPL 2000 n’a pu faire le trou en tête du classement de la BMPL, hier au cours de la 22e journée, face à Pamplemousses SC, son dauphin, au stade St François Xavier. Un match nul (1-1) qui voit toutefois les Port-Louisiens conserver ce confortable matelas de six points devant son adversaire du jour.
Les deux buts — un de chaque côté — sont survenus très tôt durant la rencontre. En fait, le match était bouclé dès la 19e minute. Auparavant, Bruno Ravina, utilisé en tant que milieu défensif par Sakoor Boodhun, ouvrait la marque pour l’ASPL 2000. Sauf que Branly Zizi, artificier en chef du camp nordiste, remettait les deux équipes à niveau sur un penalty deux minutes plus tard. L’évolution du score s’arrêtera là. Le classement général aussi.
L’ASPL 2000 conserve ainsi son avance, alors que le Pamplemousses SC doit espérer que les Port-Louisiens chutent dimanche contre les GRSE Wanderers pour grignoter quelques points au classement. La Cure Sylvester, par contre, semble caler. Les Sylvesters sont passés à côté de leur rendez-vous au stade Guy-Rozemont face à l’AS Quatre-Bornes. Un but de Guilbert Labonté, à la 40e, a suffi aux bonheur des Quatre-Bornais, qui se maintiennent à la quatrième place du classement, à cinq points du Cercle de Joachim.
Les Curepipiens, champions en titre, ont courbé l’échine face à l’AS Rivière du Rempart, sur le score de 2-1. Jonathan Edouard ouvrait la marque dès la 10e minute pour les Nordistes. Pascal Balisson remettait les deux équipes à niveau à la 73e. Sauf que l’équipe de Curepipe croyait avoir fait le plus dur, jusqu’à ce que Rafick Madron n’offre, à la 83e minute, les trois points aux Nordistes.
Par contre, la surprise de la 22e journée est venue des GRSE Wanderers face au Petite Rivière Noire FC, au stade Germain-Comarmond. Les promus ont certes subi un contrecoup dès la 3e minute, sur un but de Rijamanana Andrisoa. Mais la réaction tardive a vu les Sudistes revenir à égalité (72e), mener 2-1 (83e) puis 3-1 (86e) en moins d’un quart d’heure. Tout ça, grâce à Mvondo, buteur providentiel qui y est allé de son triplé. Les Wanderers se maintiennent donc à la huitième place, avec 20 points, soit huit unités de mieux que les deux lanternes rouges.
Finalement, le choc du bas du tableau, entre le CSSC et le Chamarel SC au stade George V a tourné à l’avantage des Curepipiens, dont la dernière victoire remonte au 10 janvier, face à l’AS Rivière du Rempart. Les Curepipiens s’imposent sur le score de 3-2, après avoir été menés 2-0 sur des illustrations de Bernard Agathe (18e) et Fofo Akakpo (20e). Mais Fabrice Pithia (40e) et Ashley Nazira (doublé aux 63e et 74e) offraient la victoire au club de la ville lumière.