La septième journée de la Barclays Mauritius Premier League sera l’occasion pour au moins quatre formations — CSSC, La Cure Sylvester, AS Rivière du Rempart et AS Quatre-Bornes — de relancer la machine, alors que les autres devront confirmer les bonnes intentions affichées jusqu’ici. Seul les GRSE Wanderers semblent boire le calice jusqu’à la lie, avec une raclée prise contre le Pamplemousses SC (9-0) mercredi dernier.
ASPL 2000/Joachim : chocs de titans
L’ASPL 2000 reçoit pour cette septième journée le Cercle de Joachim, champion en titre, au stade St François Xavier. Tout oppose les deux formations, qui ont connu des parcours radicalement différents, même si le Cercle de Joachim reprend sa marche en avant. À l’heure du bilan, qui part avec la faveur des pronostics ? L’ASPL 2000 évidemment, qui ne compte qu’une défaite, et la deuxième meilleure attaque du championnat.
Sauf que, tout leaders qu’ils sont, les protégés de Sakoor Boodhun doivent se méfier de la grinta retrouvée du Cercle de Joachim, qui a remporté ses dernières sorties. D’ailleurs, les Curepipiens sont remontés de la sixième à la quatrième place grâce à leur succès, mercredi, contre le CSSC. Quant à l’ASPL 2000, il ne semble pas faire grand cas de sa défaite (3-4, 5e journée) contre Petite Rivière Noire. Les deux succès consécutifs en témoignent. La victoire ira à l’équipe qui fera preuve de plus de réalisme.
ASRR/ASQB : duel de vaincus
Vaincu 4-0 lors de sa dernière sortie par le Petite Rivière Noire FC, l’AS Rivière du Rempart reçoit demain l’AS Quatre-Bornes, également tombé aux mains de l’ASPL 2000 mercredi. Il s’agit en fait d’un duel de mal classés, qui se jouera au stade Anjalay. L’AS Rivière du Rempart est-elle tombée dans une spirale négative ? À en croire ses derniers résultats, oui.
En effet, après leur défaite (2-3) contre l’ASPL 2000 — qui avait vu les Nordistes perdre le leadership de la BMPL — les coéquipiers de David Igory ont connu un cinglant revers (0-4) contre Petite Rivière Noire. « On voulait maintenir la série de victoires, mais nous n’étions pas la meilleure équipe sur le papier », avait déclaré Bernard Baudiot après la rencontre contre l’ASPL 2000.
Les Quatre-Bornais, eux, ont alterné le bon et le moins bon depuis le début de la saison. Cumulant deux victoires, un nul et trois défaites, les protégés de Benjamin Théodore doivent faire preuve de lucidité contre une équipe à leur portée, d’autant que leur buteur Arnaud Stafford semble avoir retrouvé ses automatismes.
CSSC/La Cure : pour redorer un blason
C’est un Curepipe Starlight au rayonnement terni par un très mauvais début de saison qui accueille La Cure Sylvester demain au stade George V. Une défaite (0-3) contre le voisin Cercle de Joachim, qui n’aide pas les Curepipiens, voit désormais la bande à Sarjoo Gowreesunkur se rapprocher dangereusement de la zone de relégation. Avec seulement une victoire contre un nul et quatre défaites, les Curepipiens n’arrivent pas à recoller au peloton de tête. Et comme il vient de perdre trois éléments et est en passe de voir un autre filer sous d’autres cieux, les choses ne semblent guère s’arranger pour le CSSC.
Quant à La Cure Sylvester, c’est l’occasion de redorer son blason après son triste match nul (1-1) contre le Chamarel SC mercredi dernier. Les Port-Louisiens ont fait preuve d’une belle régularité jusqu’ici.
Chamarel/Pamplemousses : pour continuer sur la lancée
Le Chamarel SC, qui a enfin pu prendre son premier point dans l’édition 2015-16 de la BMPL, accueille demain au stade Germain-Comarmond le Pamplemousses SC, meilleure attaque du championnat. Si le club du Sud a connu un petit regain de confiance, il n’est pas sûr que les Nordistes prolongent l’effet. Il suffit de voit à quel point ils ont été impitoyables contre les GRSE Wanderers, renvoyant ces derniers à leurs études avec un cinglant 9-0. Au passage, l’attaquant malgache Branly Zizi a augmenté son capital buts, pour prendre seul la tête du classement des buteurs avec six réalisations. La meilleure attaque du championnat aura encore son mot à dire dans cette rencontre.
PRNFC/GRSE Wanderers : formalité pour le club de l’Ouest
Pas de rencontre à domicile pour le Petite Rivière Noire FC, qui ira rencontrer les GRSE Wanderers au stade Anjalay à 18h30 demain. Les premiers nommés, qui retrouvent  leur allant, viennent de faire chuter l’AS Rivière du Rempart (4-0), même s’ils ont perdu trois de leurs cadres. Taleb Fatehmamode peut donc compter sur un effectif fourni en l’absence de joueurs clés.
De leur côté, les GRSE Wanderers courent toujours après leur premier point. De plus, les Sudistes présentent une carte de 24 buts encaissés contre seulement deux marqués. Les statistiques en font logiquement un candidat à la descente. À moins d’un revirement de situation exceptionnel, Petite Rivière Noire devrait empocher les trois points en jeu.