BASKET-BALL—CCCOI: La participation des Flippers en sursis

Bien que champions de Maurice, les Mahebourg Flippers sont toujours en quête de fonds pour leur première participation à la CCCOI

Les Mahebourg Flippers, champions de Maurice de basket-ball en exercice, iront-ils à la Coupe des clubs champions de l'océan Indien (CCCOI) à Madagascar la semaine prochaine ? La question est posée puisqu'ils n'arrivent toujours pas à réunir les fonds nécessaires à ce déplacement. À une semaine du coup d'envoi de la compétition, les cartes sont toujours brouillées.
Les Flippers voient-ils leur rêve de disputer la compétition indianocéanique s'envoler ? Pas sûr, puisqu'ils attendent toujours la réponse de quelques sponsors contactés au sujet d'un éventuel financement, « avec l'espoir que ce sera positif », laisse-t-on entendre dans l'entourage du club mahébourgeois, qui a signé son premier titre de champion de Maurice l'année dernière, face au Real.
D'autant que les Mahébourgeois doivent encore trouver Rs 150 000 pour boucler leur budget. Pour la petite histoire, les champions de Maurice, en masculin et en féminin, bénéficient de Rs 200 000, somme mise à leur disposition par la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB) pour cette compétition. Rs 30 000 sont récupérées pour les frais de déplacement d'un arbitre.
Mais dans le cas présent, les championnes de Maurice de BBRH-Hoop ne partiront pas à Madagascar faute de moyens financiers. Les fonds qui devaient revenir à Hoop pour sa participation pourraient être reversés aux Flippers. « Mais ils n'ont pas fait la demande, ni en écrit ni verbalement », explique-t-on du côté de la FMBB. Sauf que la demande est tombée dans le courant de la matinée. Mais cette décision devra être prise en comité, qui ne se réunira que mardi prochain !
Théoriquement, les fonds peuvent être réalloués aux Flippers, d'autant que Hoop n'a émis aucune objection à ce sujet. « C'est une décision qui doit être prise par le comité. On ne peut pas réallouer l'argent », poursuit-on encore.
Plusieurs idées s'affrontent sur ce sujet. En théorie, il y a une première version qui stipule que les fonds ne sont pas transférables. Dans les faits, il y a eu le cas Hoop en 2006 qui a créé un précédent. BBRH-Hoop avait justement bénéficié du désistement du Real, qui avait accepté de réallouer ses fonds aux Rose-Hilliennes dans le cadre leur participation à la CCCOI à Mayotte.
Est-ce à dire que le déplacement des Flippers pourra être possible ? Il suffit, en fait, que la FMBB agrée à la demande des Mahébourgeois. Les Flippers, vice-champions de Maurice au terme de la saison 2013-14, avaient émis le souhait de participer à la CCCOI aux Seychelles l'année dernière. Mais ce déplacement n'avait pu être possible puisqu'ils avaient manqué de fonds.
Cette fois, ils sont champions de Maurice et la FMBB n'a qu'une décision à prendre pour que son porte-drapeau soit présent à cette compétition.

Commentaires

De mon point de vue,je voudrais savoir,et si les Flippers ne partaient pas,que se passerai t'il avec l'argent(Rs200000).....eski "real" pou pren le "due" qui les revient(Flippers),pour aller a Madagascar meme sans laccord des Flippers...??Y'a t'il une dent contre cette equipe pour ne pas vouloir les aider....?