La “Bater Bis Saga” étalant les factures d’hôtel au nom du ministre de la Sécurité sociale et de l’Environnement, Etienne Sinatambou, (voir Le Mauricien de samedi) embarrasse plus d’un à l’hôtel du gouvernement. Le principal concerné se retrouve en effet en mauvaise posture après que des factures en son nom de l’hôtel Maritim, circulant sur…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In