Le Bayern prend une option, le Paris SG neutralise le Barça

Le Paris SG a neutralisé le Barça, privé sur blessure de Messi en seconde période (2-2) mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions, tandis que le Bayern Munich, qui a gagné à domicile contre la Juventus ( 2-0), a pris une option en attendant le retour mercredi prochain.
Cela suffira-t-il pour le PSG? En 8e de finale aller cette saison, le Milan AC avait battu le Barça 2 à 0 en Italie, avant de sombrer 4 à 0 au retour au Camp Nou.
Cela dépendra sans doute de la blessure qui a privé Messi de la seconde mi-temps.
C'est l'incontournable Argentin qui a marqué le but du Barça en première période, face à un PSG qui n'avait pas démérité, après une passe décisive de l'extérieur du pied d'Alves. L'Argentin a ainsi rejoint avec ce 8e but en C1 cette saison les buteurs en tête, Cristiano Ronaldo (Real Madrid) et Burak Yilmaz (Galatasaray), qui étaient également à 8 unités chacun.
Mais, juste avant la pause, "La Pulga" s'est blessé derrière la cuisse droite et n'est pas réapparu à la reprise, remplacé par Fabregas. Le Barça va sans doute retenir son souffle dans l'attente du bulletin médical.
En seconde mi-temps, Ibrahimovic a égalisé (1-1) contre son ancien club, puis Xavi a remis le Barça devant sur penalty (2-1) avant un but de l'espoir de Matuidi dans les dernières secondes (2-2). Matuidi, le héros parisien, sera suspendu au retour.
Beckham... titulaire!
Au Parc des Princes, la surprise est venue avant le coup d'envoi, avec la feuille de match qui présentait un Beckham titulaire pour ce choc contre le Barça, à 37 ans!
L'Anglais n'avait plus fréquenté cette compétition reine européenne depuis le 10 mars 2010 avec l'AC Milan en 8e de finale retour.
La dernière apparition de "Becks" en C1 remonte à la correction reçue par l'AC Milan, avec lequel il jouait, sur la pelouse de Manchester United, le club qui l'avait révélé (4-0). ManU s'était déjà imposé sur la pelouse du club Lombard à l'aller (3 à 2).
Mais si le "Spice Boy" a fait valoir son jeu long, il n'a pas été très présent au pressing, face à Xavi.
Dans l'autre match, il ne fallait pas arriver en retard à l'Allianz Arena. Le latéral autrichien du Bayern David Alaba a stupéfié le grand Buffon dans les buts de la Juve en ouvrant le score au bout de quelque 25 secondes.
Ce but express contre la Juventus mardi en Ligue des champions est encore loin du record en la matière en C1 détenu par Roy Makaay, qui jouait lui aussi --décidément-- pour le Bayern, en 10 secondes et 12/00 en 2007.
Müller a ensuite aggravé la marque, à une demi-heure de la fin, en reprenant un tir repoussé par Buffon.