La Cosafa Cup a pris fin samedi dernier aux Seychelles, avec la victoire de Madagascar face au Malawi sur le score de 9-4. Quant à la sélection mauricienne, elle a pris une encourageante quatrième place, en tombant contre les Émiratis d’Al Ahli 7-3.
Les choses avaient mal commencé pour les protégés d’Eddy Rose, qui se sont inclinés contre le Malawi 6-3. « Un mauvais début, alors que le Malawi était prenable. Mais en général, l’équipe a bien tourné », analyse Eddy Rose quelques jours après la compétition. En fait, les Malawites ont profité de chaque occasion de but qui leur a été offerte. « Ils ont eux six occasions, ils n’ont rien raté ».
De leur côté, les Mauriciens ont souvent confondu vitesse et précipitation, s’emmêlant parfois les pinceaux. « Nous avons eu plusieurs occasions sans avoir pu les concrétiser. Nous avions même obtenu un penalty, mais nous l’avons raté ».
La machine malawite s’est pourtant enrayée pendant un moment, permettant à Maurice de revenir au contact. « Quand ils ont recommencé à marquer, nous n’avons pas réagi. Mais je peux dire que le Malawi était loin d’être supérieur à nous », remarque l’entraîneur.
Par contre, contre le pays organisateur, les Mauriciens ont réussi l’exploit de s’imposer sur la plus petite marge (2-1), alors qu’ils étaient menés 1-0 au premier tier-temps. Malgré cela, ils devaient encore attendre le résultat de la rencontre Seychelles/Malawi. Match qui s’est soldé par la victoire des Seychellois 4-3 à l’issue des prolongations (3-3 à la fin du temps réglementaire).
La finale voyait donc les Malgaches affronter les Malawites pour le titre. Et les Malgaches, dont personne ne connaissait la force avant la compétition, n’ont pas fait dans la dentelle, menant 3-1, 7-1, 8-3 pour conclure sur un fabuleux 9-4. « C’est vraiment l’équipe du tournoi qui a été la plus impressionnante », estime Eddy Rose. Il prend pour exemple l’esprit de groupe qui animait les joueurs de la Grande île. « Ils ont vécu ensemble pendant près de deux mois. Cela explique leurs résultats ».
Maurice jouait donc la petite finale. Les coéquipiers de Joye Estazie sont finalement tombés devant les Émiratis d’Al Ahli 7-3. Cette quatrième place permet à Maurice de se consoler de sa défaite contre la Côte d’Ivoire, en qualifications pour la CAN 2015, qui se tient actuellement aux Seychelles.
L’heure à présent est au repos pour les joueurs. « Nous n’avons pas de sorties prévues pour l’instant, mais nous avons eu plusieurs invitations. Il faut voir ce que ça va donner auprès de la Mauritius Football Association », conclut Eddy Rose.