Pour mettre tous les atouts de leur côté, les deux sélections féminines de beach-volley se sont offert un stage bloqué d’un week-end à l’hôtel Le Canonnier. Une préparation finale en marge de leur participation du 12 au 18 courant à la Continental Cup qui réunit le top 12 africain au Nigeria et qualificative pour les Jeux Olympiques de Rio en août.
Les paires Angélique Ramdoss-Vanessa Chellumbrum et Maïta Bassy-Heidy Durhone ont été reçues par le nouveau manager de l’hôtel, Kervyn Rayeroux. Dans le même temps, City Sport Maurice à travers Dominique Fileuil en a profité pour faire un don d’équipements aux sélectionnées pour la compétition sur le sable africain d’Abuja.
« Je pense que tous les ingrédients sont réunis pour un regroupement de détente-entraînement et j’espère que la qualification à Rio sera au bout. En 2012, le visa pour les JO de Londres n’était pas un hasard », rappelle Faizal Bundhun, président de l’Association mauricienne de volley-ball.
Les représentantes mauriciennes auront la lourde tâche d’émuler le duo Natacha Rigobert-Élodie Li Yuk Lo, dominateur de la Continental Cup 2012 et qualifié direct pour la phase finale à Londres. « Nous sommes conscientes du boulot. Notre préparation se passe bien. Les filles sont motivées à bloc », indique la volleyeuse Maïta Bassy.
L’hôtel Le Canonnier offre une nouvelle fois l’hospitalité (après un premier stage bloqué dans l’établissement en septembre dernier) aux sélectionnées qui ont passé trois étapes qualificatives respectivement aux Seychelles (février 2014), Congo-Brazzaville (septembre 2014) et au Mozambique (novembre 201) avant ce rendez-vous nigérian. « Nous avons dans notre culture ce souci d’aider au développement du sport. Nous sommes heureux de réitérer nos services au beach-volley dans sa mission de qualification olympique », souligne Kervyn Rayeroux.
Les deux équipes seront habillées par City Sport Maurice au Nigeria. « Je suis un fervent défenseur des sportifs et j’aime qu’ils soient toujours bien habillés pour les compétitions. D’où un nouveau geste pour équiper ces deux paires de beach-volley à la recherche d’une qualification olympique », laisse entendre Dominique Filleul.
La délégation mauricienne accompagnée du conseiller technique Reza Itoola et de Kaysee Teeroovengadum, chef du groupe, met le cap sur Abuja via Dubaï lundi prochain.