Le défilé des hauts fonctionnaires dans les locaux du Central CID, dans le cadre de l’enquête sur l’octroi du contrat-jackpot de Rs 10 milliards alloué au groupe Bhunjun pour le fret pétrolier de la State Trading Corporation (STC), s’est poursuivi ce matin avec la présence de l’ancienne Principal Assistant Secretary du ministère du Commerce. En effet, Rajwantee Ramrukheea est entendue par les enquêteurs en présence de son homme de loi, Me Ravi Rutnah, qui est également parlementaire de la majorité.
Les premiers recoupements d’informations auprès de sources aux Casernes centrales tendent à confirmer que l’audition de l’ancienne Principal Assistant Secretary Rajwantee Ramrukheea ne se présente nullement en faveur de l’ancien secrétaire permanent au ministère du Commerce Reshad Hosany, arrêté et inculpé doublement dans le scandale Betamax. En effet, la PAS a fait comprendre au Central CID qu’elle a subi des pressions de l’ancien PS Hosany pour apposer des signatures dans l’affaire du contrat-jackpot de Rs 10 milliards alloué au groupe Bhunjun pour le fret pétrolier de la STC. À la mi-journée l’audition de Rajwantee Ramrukheea se poursuivait toujours et aucune indication n’était disponible quant au sort qui lui sera réservé à l’issue de cette séance.
D’autre part, placé en état d’arrestation dans le cadre de cette enquête, avec une nuit sous surveillance policière à l’hôpital pour des problèmes de santé, l’ancien secrétaire permanent au ministère du Commerce Reshad Hosany a été remis en liberté sous caution hier lors d’une nouvelle comparution en cour. Il a dû fournir deux cautions totalisant Rs 30 000 ainsi que signer deux reconnaissances de dettes pour un total de Rs 400 000. Toutefois, il devra rester à la disposition de la police pour la suite de l’enquête. Reshad Hosany fait face à deux charges provisoires dans la Betamax Saga, soit “complot” et non-respect des dispositions de la Public Procurement Act. Ce haut fonctionnaire avait présidé la réunion du board de la STC le 27 novembre 2009 avec, pour unique item à l’agenda, la signature express du contrat pour l’opération du pétrolier Red Eagle du groupe Bhunjun.