Depuis plusieurs années, Bernard Lehembre dessine au fil de ses investigations les contours de Maurice à travers des personnages et des récits qui ont marqué son histoire artistique, culturelle et politique. Le biographe met cette fois en lumière les facettes de Serge Constantin. L’auteur s’est retroussé les manches, s’est documenté, a fureté jusque dans les poubelles de l’atelier de son sujet, disposé dans le grenier du Plaza, pour en ressortir avec 44 cahiers de son journal intime, datant de 1947. Des écrits insoupçonnés qui dévoilent les dessous d’un individu, avec ses qualités et ses faiblesses.
Scope a rencontré en primeur l’écrivain français, qui consacre 320 pages au Locataire du Plaza. La biographie sort officiellement le mercredi 9 août.