BOURSE: Désinvestissements étrangers de Rs 50, 2 M en septembre

La Banque de Maurice (BoM) confirme dans son dernier bulletin mensuel que les étrangers ont fait des désinvestissements de Rs 50, 2 millions du marché boursier mauricien pendant le mois de septembre 2017.
Se basant sur les données provenant de la Stock Exchange of Mauritius Ltd, la BoM indique que les investisseurs étrangers ont, le mois dernier, fait des achats de titres pour une valeur de Rs 626, 6 millions mais que le montant des titres vendus a été légèrement supérieur, soit Rs 676, 8 millions, un écart de Rs 50, 2 millions.
Pour les deux mois précédents, les investisseurs étrangers avaient fait des placements positifs de Rs 104, 9 millions (juillet 2017) et Rs 182, 6 millions (août 2017), donnant l’impression qu’une tendance favorable se dessinait. Mais la situation s’est renversée en septembre 2017 avec pour résultat que depuis septembre 2016, des désinvestissements nets de Rs 1, 15 milliard ont été enregistrés. Les achats et ventes sur cette période se sont chiffrés à environ Rs 5 milliards et Rs 6, 2 milliards respectivement.



EMPRUNTS BANCAIRES: Crédits au secteur privé toujours en hausse
Le montant des crédits bancaires au « secteur privé » (excluant les opérateurs du secteur du Global Business) est passé de Rs 292, 2 milliards en juillet 2017 à Rs 292, 8 milliards en août 2017.
Selon un relevé publié par la banque centrale dans son bulletin mensuel de septembre 2017, la tendance concernant les crédits bancaires au secteur privé demeure à la hausse bien que l’augmentation notée en août dernier soit inférieure à celles enregistrées en juin et juillet 2017.
Les données de la BoM indiquent que le secteur de la construction dont l’ardoise est la plus élevée a enregistré une progression de ses crédits de l’ordre de Rs 1, 2 milliard pour passer à Rs 91, 4 milliards en août 2017. Le secteur touristique en revanche a vu la valeur totale de ses crédits baisser de Rs 858, 5 millions à Rs 40, 6 milliards.
L’ardoise des autres secteurs d’activité a évolué comme suit : services financiers (+ Rs 120 millions à Rs 35, 2 milliards), commerce (+ Rs 46 millions à Rs 31, 6 milliards), emprunts individuels (+ Rs 163 millions à Rs 28, 6 milliards), industrie manufacturière (-Rs 62 millions à Rs 22, 1 milliards) et agriculture/pêche (+ Rs 973 millions à Rs 22, 2 milliards).


HÔTELLERIE—LUX* : pertes réduites pour le dernier trimestre
Le dernier trimestre (juillet-septembre 2017), généralement considéré comme une période de basse saison par les opérateurs du secteur hôtelier, a été marqué par des pertes nettes de Rs 129, 7 millions pour le groupe LUX* par rapport à Rs 205, 7 millions pour la période correspondante de 2016.
Le groupe LUX* a enregistré des revenus de l’ordre de Rs 1, 1 milliard sur la période juillet-septembre 2017, qui constituait également le premier trimestre de son exercice financier 2017-2018. L’établissement LUX* Grand Gaube a été fermé pendant ce trimestre pour d’importants travaux de rénovation avec une réouverture annoncée pour décembre 2017. Pour le troisième trimestre de 2016, LUX* avait affiché des revenus de Rs 894, 4 millions mais la direction précise que l’établissement LUX* South Ari Atoll aux Maldives n’était pas opérationnel en juillet et août 2016.
La direction de LUX* se félicite du taux d’occupation des hôtels à Maurice, soit 87 % (en hausse d’un point de pourcentage). Les revenus par chambre disponible ont augmenté de 12 %. A la Réunion, LUX* Saint Gilles a enregistré un taux d’occupation en progression alors qu’aux Maldives, les indicateurs concernant LUX South Ari Atoll s’améliorent. Sur la base des réservations actuelles, les dirigeants de LUX* s’attendent à un bon deuxième trimestre (octobre-décembre 2017) avec une croissance de l’EBITDA (revenus avant intérêts, taxes, dépréciation et amortissement).



FACILITÉS DE CRÉDIT: Une enveloppe de Rs 8, 3 milliards pour les PME
Les facilités de crédit accordées par les banques commerciales sous le plan spécial de financement des projets des petites et moyennes entreprises s’élevaient à Rs 8, 3 milliards au 30 septembre 2017. Ce montant a été décaissement graduellement depuis le 1er décembre 2011.
Selon la BoM, les banques commerciales ont reçu pendant cette période quelque 5 900 demandes de crédit pour une valeur totale de Rs 10, 4 milliards. Les dossiers rejetés se chiffrent à 267 représentant une enveloppe de Rs 483, 3 millions. Le relevé de la banque centrale indique que sur les Rs 8, 3 milliards débloqués depuis fin 2011, la part de la Mauritius Commercial Bank représentait un peu plus de Rs 4 milliards.
La SBM Bank (Mauritius) Ltd occupait la deuxième place au niveau des fournisseurs de crédits avec un montant de Rs 1, 6 milliard. La Maubank a petit à petit amélioré sa position pour se retrouver aujourd’hui à la troisième place avec Rs 690, 7 millions, précédant la Barclays Bank Mauritius Limited (Rs 613, 4 millions), la HongKong and Shanghai Banking Corporation Limited (Rs 310, 2 millions), Bank One Limited (Rs 243 millions), Banque des Mascareignes (Rs 222 millions) et Bank of Baroda (Rs 210, 4 millions).
Par ailleurs, pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à Rs 10 millions, le montant total des crédits bancaires sur la période 1er décembre 2012-30 septembre 2017 s’élevait à Rs 2, 4 milliards.


INVESTISSEMENT: Mission promotionnelle du BoI en Russie
Le Board of Investment (BoI) compte entreprendre une mission de promotion des investissements en Russie du 13 au 15 novembre 2017. L’organisation de cette mission coïncidera avec la tenue du 5e round des « consultations politiques » entre Maurice et la Russie.
Un forum d’affaires axé sur le thème « Mauritius : An investment destination of Choice » sera organisé à Moscou le 14 novembre et donnera l’occasion à la délégation mauricienne d’évoquer les opportunités d’investissement dans le pays. La mission du BoI se propose également d’organiser des rencontres professionnelles entre les entreprises qui seront représentées au sein de la délégation et des entreprises russes.
Par ailleurs, Enterprise Mauritius a programmé pour le mois prochain des réunions acheteurs-vendeurs à Nairobi, Kenya (13-15 novembre) et à Kampal, Ouganda (16-17 novembre) en vue d’élargir la palette de produits que Maurice exporte vers ces deux pays tout en renforçant la visibilité du pays en tant que fournisseur de produits de qualité. Les exportations mauriciennes vers le Kenya se sont chiffrées à Rs 907 millions en 2016 alors que l’Ouganda a acheté pour Rs 46 millions de produits mauriciens en 2015. Enterprise Mauritius compte constituer une délégation de représentants d’une quinzaine d’entreprises locales pour cette mission.
Enterprise Mauritius annonce également le renouvellement de sa participation à The International Sourcing Expo, une foire dédiée au textile et à l’habillement qui se déroulera du 14 au 16 novembre prochain à Sydney, Australie. Une dizaine d’opérateurs du secteur textile mauricien participeraient à cette mission. Des bijoutiers locaux seront de la partie pour un autre événement promotionnel à Sydney pendant la même période.