BOURSE JANVIER À OCTOBRE DERNIER : Des échanges de Rs 15 milliards (+ 25 %) sur les deux marchés

Semdex : progression de 21,54 % depuis le début de l’année malgré le repli de 1,4 % le mois dernier

La Bourse de Maurice a enregistré des transactions totalisant Rs 15 milliards sur le marché officiel aussi bien que sur le Development and Enterprise Market (DEM) sur la période janvier-octobre 2017, soit une hausse de 25 % par rapport au chiffre d’affaires (Rs 12 milliards) de la période correspondante de 2016. L’indice du marché officiel, le Semdex, affiche une progression de 21,54 % depuis le début de l’année, et ce en dépit d’un recul de 1,4 % noté le mois dernier. Quant au Demex, indice du second marché, il s’est raffermi de 10,75 % sur les dix derniers mois.
Les échanges sur le marché officiel aussi bien que le DEM ont été en croissance sur la période janvier-octobre 2017. La valeur des transactions sur le marché officiel a atteint Rs 12 milliards contre Rs 10,5 milliards pour la même période de l’année dernière. Sur le DEM, les échanges ont doublé, passant de Rs 1,5 milliard à Rs 3 milliards. Pour octobre dernier, le chiffre d’affaires du marché officiel s’est élevé à un peu plus de Rs 1,6 milliard et était en progression comparativement à septembre dernier (Rs 1,3 milliard).
Selon un relevé de la Stock Exchange of Mauritius Ltd, les deux marchés confondus avaient une capitalisation totalisant Rs 402 milliards à fin octobre dernier, ce qui représente une croissance de 4,4 % par rapport au niveau de début d’année (Rs 384,9 milliards). Le niveau de capitalisation du marché officiel est basé sur l’ensemble des valeurs cotées (SEM All Share Index). Il se situait à Rs 350,4 milliards à la fin du mois écoulé contre Rs 338,1 milliards au 1er janvier dernier. Quant au DEM, sa capitalisation a enregistré une hausse de l’ordre de Rs 4,8 milliards depuis janvier pour s’établir à Rs 51,6 milliards.
Le bilan de la SEM montre également un classement des dix premières valeurs en termes de rendement total sur les dix premiers mois de l’année. En tête du tableau, on retrouve United Docks Ltd avec un rendement de 57,28 %. Elle est talonnée de près par Lottotech Ltd (56,35 %). IBL Ltd (47,50 %) pointe à la troisième place, précédant Cim Financial Services Ltd (43,54 %), Promotion and Development Ltd (42,98 %), Fincorp Investment Ltd (42,81 %), Gamma Civic Ltd (41,46 %), Greenbay Properties Ltd-Euro (33,93 %), The Mauritius Development Investment Trust Co Ltd (31,88 %) et United Basalt Products Ltd (30,28 %).
Par ailleurs, l’indice Semdex a reculé de 1,4 % le mois dernier, cédant ainsi une partie de ses gains (+ 1,7 %) réalisés le mois précédent. La baisse du SEM All Share Index a été plus importante (-4,2 %) en octobre dernier mais cet indice reste dans le vert (+ 18,5 %) sur les dix premiers mois de l’année. Selon la société de bourse Swan Securities Ltd, les échanges de Rs 1,6 milliard du mois dernier ont été en grande partie canalisés sur le groupe MCB et les obligations d’IBL. À elles seules, ces deux valeurs ont été à la base de 50,7 % des transactions, soit Rs 589,7 millions pour la MCB et Rs 238,1 millions pour les “Floating Rate Notes” d’IBL.
Les cinq premières valeurs ayant été en gain en octobre ont été : Lottotech Ltd (+ 17,1 %), Bluelife Ltd (+ 12,6 %), Automatic Systems Ltd (+ 20,2 %), Phoenix Beverages Ltd (+ 10,3 %) et Gamma Civic Ltd (+ 6,9 %). Les valeurs en recul ont été dans l’ordre : Greenbay Properties Ltd-Euro (-16,7 %), GRIT Mauritius (-10,4 %), SBM Holdings (-6,3 %), Atlantic Leaf Properties-GBP (-4,5 %) et MCB Group (-4,2 %).
Le relevé présenté par Swan Securities Ltd montre également que les étrangers ont fait des désinvestissements de Rs 245,7 millions en octobre dernier contre Rs 50,2 millions en septembre dernier. Le groupe MCB a été la valeur la plus concernée par ces désinvestissements étrangers (-Rs 207,7 millions). Greenbay (-Rs 39,3 millions) a également été touchée. Le montant désinvesti depuis le début de l’année s’élève à Rs 846,8 millions, les deux mois les plus marquants étant mars dernier (-607,7 millions) et juin dernier (-448,3 millions).