Photo illustration
  • Cette entreprise singapourienne se focalise sur l’investissement dans le secteur minier

Le second marché de la Bourse de Maurice, le Development and Enterprise Market (DEM), accueillera, le 9 mars prochain, sa première société internationale. Zentosa Capital Limited, holding d’investissement singapourien dont l’activité est orientée vers le secteur minier des pays en développement, vient d’obtenir le feu vert du Listing Executive Committee de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM) pour la cotation de 280 millions actions. Le jour de son introduction, 623 549 actions seront proposées au prix d’un dollar l’unité.

Dans les milieux de Zentosa, on indique qu’une cotation sur le DEM fournira à la société une plateforme de choix pour lever des capitaux pour d’éventuelles acquisitions, diversifiant ainsi le portefeuille d’investissement de la holding singapourienne dans le secteur minier surtout en Afrique. C’est la société Perigeum Capital Ltd qui a agi en tant que “Mauritian Transaction Advisor” et aidé Zentosa pour son introduction boursière. Commentant la décision de Zentosa, Shamin A. Sookia, managing director de Perigeum Capital Ltd et ancien Head of Listing de la SEM, a déclaré que le choix des sociétés internationales d’utiliser la juridiction mauricienne pour une cotation boursière est dicté par le fait que la plateforme de la SEM facilite des échanges dans plusieurs devises (dollars, euros, livres sterling, entre autres) et qu’elle accorde une certaine flexibilité en termes de réglementation de listing que ce soit sur le marché officiel ou le DEM. « C’est vraiment un signe positif que de voir des sociétés du continent asiatique opter pour une cotation sur notre marché boursier. Il nous faut travailler davantage pour attirer d’autres entreprises d’Asie, surtout si l’on considère que l’économie chinoise est à nouveau sur une pente ascendante », a ajouté Shamin Sookia.

Zentosa Capital Limited a été incorporée le 27 juillet 2017 en tant que compagnie publique ayant pour principal objectif l’acquisition d’actifs de qualité dans le secteur minier et le négoce de ressources minières en vue d’obtenir une appréciation du capital significative et des rendements durables à moyen et à long termes. La société peut également envisager de manière opportuniste des investissements dans des actifs d’exploration potentiels. Le seul investissement effectué par Zentosa à ce jour est celui d’une activité de commercialisation de chrome, opérant en Asie et en Afrique, appelée BBA Resources Pte Ltd et incorporée à Singapour. BBA Resources, détenue à 100 % par Zentosa, a été acquise le 15 février 2018 dans le cadre d’une restructuration du groupe afin de permettre aux actionnaires de Zentosa d’accéder à un large éventail d’opportunités d’investissement dans le secteur minier.

Zentosa annonce dans son Admission Document soumis aux autorités boursières mauriciennes que sa stratégie consiste à créer une base d’actifs de qualité et à mettre ensuite l’accent sur la génération de revenus grâce à l’intégration de diverses activités dans le secteur minier. À moyen terme, Zentosa se concentrera sur le respect de toutes les conditions suspensives prévues par l’accord définitif pour le projet d’acquisition du groupe Smokey Hills. Celui-ci est un groupe mauricien, qui détient principalement des métaux de platine et des minéraux de chrome en Afrique du Sud. L’acquisition de Smokey Hills devrait, selon les milieux concernés, créer une base d’actifs permettant d’initier d’autres acquisitions ciblées dans le secteur minier sud-africain.

« L’investissement dans Zentosa apportera des avantages de diversification aux investisseurs sud-africains et une exposition à une société qui génère ses revenus en devises fortes », soulignent les promoteurs de Zentosa dans leur document d’introduction boursière. Ces derniers ajoutent que le choix de la Bourse de Maurice pour une cotation s’explique par le bon positionnement géographique du pays, plus précisément le « fuseau horaire favorable » avec l’Afrique et l’Asie. Pour élargir sa base d’investisseurs et accéder à des sources supplémentaires de capital d’acquisition pour financer ses aspirations de croissance, Zentosa pourrait envisager la cotation de ses actions sur d’autres marchés boursiers reconnus.