L’Association mauricienne de Boxe sera représentée par huit boxeurs lors des Championnats d’Afrique Elite prévus du 26 mai au 4 juin prochain au Congo Brazzaville. Pour le Directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez Chavez, l’objectif sera de qualifier le maximum de boxeurs pour les Championnats du monde programmés du 25 août au 3 septembre à Hambourg en Allemagne. Selon lui, les Mauriciens possèdent de bonnes chances de passer d’autant que les quatre médaillés par catégorie au Congo Brazzaville seront tous qualifiés pour Hambourg.
Après la Straja Cup en février dernier en Hongrie, compétition au cours de laquelle Richarno Colin (-64 kg) et Merven Clair (-69 kg) avaient tous deux décroché une médaille de bronze, la sélection nationale s’apprête à participer aux Championnats d’Afrique, le mois prochain au Congo Brazzavile. Une compétition qui est d’ailleurs préparée avec tout le sérieux voulu comme l’explique Roberto Ibanez Chavez. « Nous avons un groupe très motivé et déterminé qui s’entraîne depuis un bon bout de temps déjà. Les boxeurs sont très disciplinés et surtout réguliers aux entraînements. Ce qui est de bon augure surtout lorsqu’on prépare une compétition aussi importante que les Championnats d’Afrique », a-t-il fait remarquer.
La fédération et le staff technique national, soutient Roberto Ibanez Chavez, ne se focalisent pas uniquement sur deux ou trois boxeurs, mais sur l’ensemble des huit boxeurs qui sera sélectionné pour défendre les couleurs du pays à ce tournoi. « Nous voulons mettre toutes les chances de notre côté. Il y aura dix catégories à cette compétition et nous voulons nous faire représenter par huit boxeurs. Nous avons entamé une longue préparation avec pour objectif de qualifier le maximum de boxeurs pour les Mondiaux d’Hambourg. Tout le monde est conscient de l’enjeu et surtout déterminé à atteindre cet objectif. La confiance est omniprésente au sein du groupe et je reste convaincu que nos boxeurs seront à la hauteur », a déclaré le DTN.
De nouveaux équipements
Avec les quatre médaillés— or, bronze et deux argent— par catégorie qualifiés pour les Mondiaux, les Mauriciens ont de quoi espérer. À cela s’ajoute la belle prestation de Richarno Colin et Merven Clair en février à la Straja Cup, réputée pour être de niveau mondial. Sans oublier que l’année dernière, Kennedy St Pierre (91 kg) et ce même Merven Clair s’étaient distingués avec une médaille d’or et une d’argent respectivement lors de la deuxième et dernière phase qualificative des Jeux olympiques, au Cameroun. Ils avaient ainsi validé leurs billets pour les JO à Rio au Brésil.
Si Merven Clair a ensuite démarré 2017 sur une bonne note avec cette médaille de bronze en Hongrie, en revanche, Kennedy St Pierre n’avait lui pas participé à cette compétition malgré sa victoire lors des championnats nationaux. Il n’avait, à l’époque, pas été convaincant d’autant qu’il était en surpoids. Depuis, il a repris les entraînements sérieusement et, selon Roberto Ibanez Chavez, le boxeur de Tranquebar est beaucoup plus régulier contrairement en début de saison. D’autre part, Roberto Ibanez Chavez a indiqué que la préparation se déroule dans de « très bonnes conditions » et il se réjouit aussi que l’AMB ait procédé à l’achat de nouveaux équipements depuis deux semaines. « La fédération a aussi fait de sorte que les boxeurs puissent également bénéficier de vitamines et d’autres suppléments énergétiques. C’est très important de profiter de ce genre d’initiative qui ne peut que nous aider à atteindre davantage de sommets », a-t-il relevé.
Les entraînements se déroulent actuellement à la raison d’une fois par jour et à partir de demain, les séances quotidiennes passeront à deux fois. « Il nous faut conditionner le travail physique tout en peaufinant nos capacités techniques. Il y aura aussi un travail tactique qui va être développé, afin que nos boxeurs soient le plus complets possible au Jour-J. À ce stade de la préparation, je suis satisfait du comportement de tout le monde. Il y a un bon état d’esprit qui nous motive à donner le meilleur de nous-mêmes », a-t-il souligné.
Pour conclure, Roberto Ibanez Chavez a indiqué qu’une évaluation sera effectuée à l’issue de la compétition du 29 courant, au centre national à Vacoas. Une compétition au cours de laquelle quelques boxeurs réunionnais ont été invités à y prendre part. Il est aussi bon de souligner que des démarches sont en cours pour la venue d’une équipe étrangère à Maurice, et ce, dans le but d’aider la sélection nationale pendant une dizaine de jours précédant son départ pour le Congo Brazzaville.