Les boxeurs mauriciens s’élancent pour leur première sortie internationale de la saison. Ils seront six postulants à la consécration lors des championnats d’Afrique de la zone 4 qui se dérouleront à Pretoria de mercredi à samedi prochain.
Donovan Gérie (-49 kg), Ludovic Bactora (-52 kg), Richarno Colin (-64 kg), Jean-Luc Rosalba (-69 kg), Cédric Olivier (-81 kg) et Jacques Raphaël (-91 kg) seront les représentants mauriciens en Afrique du Sud. Ils se déplaceront lundi prochain en compagnie du responsable de la délégation, Gérard Louis, de l’entraîneur national, Judex Bazile, et de l’entraîneur du comité régional de Rodrigues, Mandino Farla.
Cette première échéance sera l’occasion de situer le niveau actuel de ces pugilistes à l’approche des rendez-vous importants de la saison que sont les Jeux des îles, les Jeux d’Afrique et les championnats du monde. Le tournoi s’annonce relevé, avec la présence de seize pays, dont l’Afrique du Sud, les Seychelles, Madagascar, l’Angola, le Mozambique, la Namibie et le Lesotho.
Reste qu’il s’agira d’aspirer à mieux que lors de la dernière édition, quand Kennedy St Pierre et Thessa Dumas s’étaient retrouvés sur la plus haute marche du podium. De leur côté, Ludovic Bactora et Isaura Ratna avaient décroché la médaille d’argent, et Donovan Gérie celle de bronze.
Si le choix final a été effectué à l’issue d’un stage semi-résidentiel, il n’en demeure pas moins que cela a donné lieu à des contestations. Roméo Caliste, membre de l’Association mauricienne de boxe et entraîneur du comité régional de Beau Bassin Rose-Hill, s’insurge contre la sélection de Donovan Gérie.
« Voilà un boxeur qui n’était pas en action lors des championnats nationaux Elite et qui se retrouve dans la sélection. Au niveau de notre comité régional, nous avons envoyé une lettre de protestation, car le choix aurait dû se porter sur Fleurot Louis. C’est pourquoi nous sommes en faveur d’un test-match entre ces deux boxeurs. Si cette politique est maintenue, la boxe ne fera que régresser », avance-t-il.
Il nous revient toutefois que Fleurot Louis a repris l’entraînement en retard à l’issue des championnats nationaux et était absent des séances d’entraînement la semaine dernière. Ce cas de figure concerne également John Colin et Yannish Hurpersad, qui se trouvaient dans la liste des présélectionnés.
Par ailleurs, les finales des championnats nationaux juniors et Youth se dérouleront demain à partir de 14h au Centre de boxe à Vacoas. Au niveau des juniors féminins, Alice Sauterelle, Silvia Larissa et Mary-Kate Édouard ont acquis leur qualification hier soir pour les finales des catégories -50 kg, -52 kg et -54 kg aux dépens de Clara Cousine, Nohemie Lagaillarde et Shena Jean-Paul respectivement. De son côté, Joanita Potage a pris le meilleur de Mila Tonta en demi-finales des -57 kg Youth.
Quant aux finales directes chez les Youth, citons celles qui opposeront Marie-Celie Lapureté à Marie-Agnès L’Effronté (-63 kg), Anne Sophie à Rebecca Dalleedo (-69 kg), Rebecca Dantier à Tiphanie Andine (-81 kg), Allan Makair à Christopher Alberte (-75 kg) et Owen Mooneeapen à Mohamed Ully (-91 kg).