BOXE - CHAMPIONNATS DU MONDE ELITE : Jordy Vadamootoo face au vice-champion d’Europe ce soir

Les choses sérieuses débutent aujourd’hui dans le cadre des championnats du monde Elite de boxe. Après la réunion technique, le tirage au sort et la cérémonie d’ouverture tenus hier, le Sports Hall de Hambourg en Allemagne abrite à partir de cet après-midi (16h) les premiers combats de la 19e édition de cette échéance mondiale. Du côté mauricien, le premier à se présenter sur le ring est Jordy Vadamootoo. Engagé dans la catégorie -56 kg, le champion d’Afrique défie l’Ukrainien Mykola Butsenko lors des préliminaires aux alentours de 22h. Demain soir, John Colin sera aux prises avec le Vénézuélien Luis Cabrera (-60 kg), tandis que Merven Clair sera à l’épreuve du Russe Sergei Sobylinskii chez les -69 kg.
Présenté comme « un talent qui peut aller loin dans cette compétition » sur le site de l’Association internationale de boxe amateur (AIBA), Jordy Vadamootoo, classé n°6 dans cette catégorie, en sera à son baptême du feu dans cette compétition. Pourra-t-il nous sortir un nouveau tour de magie, alors qu’il avait bouleversé les pronostics en se retrouvant sur la plus haute marche du podium lors des derniers Jeux des îles et championnats d’Afrique. Reste qu’il devra être sur ses gardes face à cet Ukrainien de 26 ans qui possède à son palmarès deux places de finaliste aux championnats d’Europe de 2013 et cette année, et surtout une médaille de bronze acquise lors des championnats du monde de 2013 à Almaty. Par contre, il avait été éliminé dès le premier tour lors des Jeux Olympiques de Rio à l’issue de son duel face au Marocain Mohamed Hamout.
Le vainqueur de ce combat affrontera celui qui opposera l’Indien Gaurav Bidhuri à l’Australien Sam Goodman. Quant au Cap-Verdien Gerson Silva Rocha, finaliste des derniers championnats d’Afrique, il affrontera le Bulgare Stefan Ivanov. Cette catégorie, qui comprend 28 boxeurs, pourrait toutefois être dominée par l’Ouzbek Akhimadaliev, classé n°1, le Dominicain Leonel de Los Santos, l’Anglais Peter Mc Grail, lauréats lors des derniers championnats panaméricains, européen et asiatique respectivement. Le Cubain Javier Ibanez, très performant lors des World Series of Boxing (WSB) au sein de Cuba Domadores, et le jeune espoir américain Duke Ragan devraient également avoir leur mot à dire.
Chez les -60 kg, John Colin a donc été tiré face au Vénézuélien Luis Cabrera (22 ans), soit un boxeur qui a effectué ses débuts en 2005 et qui possède environ 200 combats à son actif. Médaillé de bronze aux championnats panaméricains, Cabrera a participé aux World Series of Boxing et aux Jeux Olympiques de Rio. Si le cadet des frères Colin, qui en sera à sa troisième participation aux Mondiaux, passe le cap, il affrontera en huitièmes de finale l’Algérien Reda Benbaziz, champion d’Afrique en exercice. Soit la confirmation ou la revanche de leur dernière confrontation au Congo-Brazzaville.
Cette présente édition permettra-t-elle au Cubain Lazaro Alvarez de décrocher un quatrième titre consécutif chez les -60 kg ? Toujours est-il que ses principaux challengers devraient être le Français Sofiane Oumiha, médaillé d’argent des derniers Jeux Olympiques à Rio, l’Anglais Calum French ou encore l’Américain Delante Johnson, qui avait fait forte impression au cours des championnats du monde Youth l’année dernière.
Quant à Merven Clair, en action dans la catégorie -69 kg, il croisera le fer avec le Russe Sergei Sobylinskii, champion du monde juniors en 2009. Vice-champion d’Afrique, le pugiliste d’origine rodriguaise tentera d’obtenir sa qualification afin d’affronter soit l’Ougandais Muzamiru, qui l’avait battu en finale de la compétition continentale, soit l’Américain Quinton Randall. Dans cette catégorie, le Cubain Roniel Iglesias, médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, défendra son titre. L’opposition viendra surtout de l’Ouzbek Shakhram Giyasev, médaillé d’argent aux JO de Rio, du Vénézuélien Gabriel Maestre, vainqueur aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2014, de l’Allemand Abass Baraou et de l’Anglais Pat Mc Cormack.

Les combats des Mauriciens
Ce soir : Jordy Vadamootoo/Mykola Butsenko (Ukraine) — catégorie -56 kg
Demain soir : John Colin/Luis Cabrera (Venezuela) — catégorie -60 kg
Merven Clair/Sergei Sobylinskii (Russie) — catégorie -69 kg