Ce ne sera finalement que Merven Clair qui pourra briguer un podium au cours de la 69e édition de la Strandja Cup. Pour rappel, le boxeur mauricien livrera son quart de finale face à l’Iranien Sajjah Kazemzadehpashtiri ce soir à Sofia en Bulgarie. En revanche, Denis Mickey n’a pu accéder en demi-finales hier soir, ayant été sorti par le Bulgare Boyan Asenov.

Champion national sortant de la catégorie -56 kg, Denis Mickey en était à sa première compétition d’envergure. Lui qui avait décroché l’or au cours d’un tournoi international à La Réunion l’année dernière. Face à un pugiliste du pays hôte, il a essayé de tirer son épingle du jeu, étant conscient qu’un succès lui garantissait une place sur le podium. Toutefois, il s’est incliné aux points à l’unanimité des juges, connaissant ainsi le même sort que ses coéquipiers Sharwin Beedassee, John Colin, Jordy Vadamootoo, Richarno Colin, Jean-Luc Rosalba, Christopher Alberte et Cédric Olivier.

Les autres qualifiés pour les demi-finales de cette catégorie sont le Kazakh Nurbol Kalzhanov, l’Indien Mohamed Hussamuddin et le Russe Shakhriyor Akhmedov. Du côté mauricien, les derniers espoirs de médaille résident en Merven Clair, qui a pu franchir un premier cap suite à sa victoire avant la limite aux dépens du Marocain Salah Laghrib. Ce qui est finalement loin des prévisions du directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez, qui avait évoqué trois podiums ou plus avant le déplacement.

Reste qu’Indiren Ramsamy, président de l’Association mauricienne de boxe, ne veut pas parler de déception quant à la prestation des Mauriciens à cette compétition. « La Strandja Cup n’est qu’une compétition de préparation en vue des prochains Jeux du Commonwealth et à plus long terme des Jeux des îles. Afin de progresser, nous avons besoin de tels frottements. Il faut aussi savoir que, malgré leurs défaites, les boxeurs se voient confrontés à des sparring-partners étrangers. Ce qui constitue un plus pour eux. Néanmoins, nous sommes confiants d’obtenir de meilleurs résultats aux Jeux du Commonwealth. »

Il est à noter que les neuf boxeurs maintiendront leur préparation à travers un stage en Bulgarie jusqu’au 9 mars. De retour à Maurice, ils seront de nouveau en stage du 13 au 23 mars avant de mettre le cap par la suite sur Gold Coast en vue du rendez-vous australien