« Didier Cornet passe la première ». Ainsi titrait le journal français, L’Est Républicain dans son édition de dimanche dernier, suite à la première victoire du jeune boxeur mauricien chez les professionnels. A la salle des Sports Roger Boileau à Dombasle, samedi dernier, Didier Cornet (21 ans) a en effet pris la mesure du Parisien Ayoub Abouzedi à l’unanimité des trois juges (39-36, 38-37 et 38-37) à l’issue d’un combat long de quatre rounds de trois minutes.
Un baptême du feu réussi donc pour notre compatriote qui s’entraîne depuis plus de deux ans à la salle des Sports de Dombasle sous la férule de René Cordier. « J’ai beaucoup appris de ce premier combat pro. L’important était de gagner, car chez les pros, il faut que le palmarès soit le plus propre possible. Maintenant, il faut que je travaille encore plus à l’entraînement », a fait ressortir Didier Cornet à l’issue de son combat. Quant à René Cordier, il a souligné que son jeune protégé a su se montrer à la hauteur. « Sur le plan technique, j’ai vu de beaux gestes. Didier fait son apprentissage et ce n’est pas évident de trouver des adversaires à son niveau ».
Certes, le combat comptant pour la catégorie mouche ne s’annonçait guère aisé pour Cornet qui avait face à lui un adversaire qui possède un certain palmarès. Champion de l’île de France chez les amateurs, Ayoub Abouzedi avait également brillé lors de son premier combat pro en octobre dernier à Noisy Le Sec en s’imposant face à Romans Gutkovics. D’ailleurs, devant plus de 500 spectateurs, Didier Cornet a vécu une fin de combat difficile face à un adversaire entreprenant. Néanmoins, il avait fait le plus difficile au cours des deux premières reprises. Il s’agira maintenant pour lui de confirmer et qu’il garde les pieds bien sur terre.
Il est à noter que le haut fait d’armes de sa carrière chez les amateurs a été sans doute la médaille de bronze décrochée lors des Jeux du Commonwealth de la Jeunesse à l’île de Man en 2011. Champion de Maurice Elite l’année suivante, suite à son succès aux dépens de Donovan Gérie, l’originaire de la Cité Malherbes à Curepipe devait par la suite participer à l’Open de Chine et à la Chemistry Cup en Allemagne. Toutefois, il devait déclarer forfait dans le cadre des championnats du monde Youth tenus en Arménie en 2012. Bénéficiaire par la suite d’une bourse au CREPS de Nancy, Didier Cornet devait ainsi poursuivre sa carrière en France.
La soirée de samedi dernier, forte de trois combats chez les pros et huit chez les amateurs, devait être marquée par les adieux en boxe anglaise de la championne du monde, la Française Anne-Sophie Mathis, qui se consacrera désormais au Muay Thai. Elle fêtait son jubilé par un combat sans décision face à sa compatriote Myriam Lamare, également championne du monde.