Réunis hier soir à Vacoas, les membres du comité directeur de l’Association mauricienne de boxe (AMB) ont officialisé le programme de préparation en vue du tournoi qualificatif continental pour les Jeux Olympiques de Rio. Un stage en Allemagne, la participation à la Bocksai Cup en Hongrie, un stage à Cuba seront ainsi au menu de nos pugilistes avant le rendez-vous décisif prévu au Cameroun du 8 au 20 mars.
Ils seront six ou sept boxeurs à mettre le cap sur l’Allemagne le 21 courant pour un stage qui s’échelonnera jusqu’au 2 février. Ils seront alors accompagnés du Conseiller Technique cubain, Roberto Ibanez. Ce stage permettra ainsi à nos représentants d’être très affûtés afin d’aborder la Bocksai Cup, une des compétitions les plus relevées en Europe. Indiren Ramsamy, président de l’AMB agira comme chef de délégation lors de cette échéance. De retour à Maurice, les boxeurs devront se préparer pour un stage à Cuba avant d’aborder l’échéance continentale. «Nous voulons mettre tous les atouts du côté des boxeurs et je demeure confiant que nous aurons des qualifiés pour Rio», soutient Indiren Ramsamy.
Au niveau international, l’AMB compte également organiser une compétion connue comme Open Mauritius. «Il nous faudra l’apport de commanditaires. Nous comptons également solliciter la venue de formateurs pour nos juges-arbitres», avance le président de cette instance. Ce dernier fait également ressortir que les entraîneurs régionaux devront désormais bénéficier d’une meilleure considération au niveau financier. Ces derniers obtiennent actuellement une allocation de Rs 1200 pour chaque trois mois et cela créé une certaine démotivation. De plus, les boxeurs devront aussi être mieux encadrés afin d’obtenir un nombre plus conséquent de sparring-partners.
Le cas Bruno Julie a également été évoqué. Le dossier du médaillé olympique se trouve actuellement au Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) dans l’optique qu’il soit responsable dans un proche avenir du Pôle Espoirs. Par contre, le calendrier de la saison n’a pas encore été officialisé, du fait que quelques régions n’ont pas encore confirmé la période à laquelle elles organiseront leurs galas. Il est toutefois confirmé que les championnats nationaux Elite se dérouleront cette année en avril, et non en février comme lors des dernières années. Et ce, en raison des engagements des pugilistes sur la scène internationale.
L’AMB aborde donc cette présente saison avec une certaine sérénité. Comme le confirme d’ailleurs Indiren Ramsamy. «La première réunion du comité a été intéressante. Le travail devra désormais être effectué avec confiance et je demeure certain que les membres du comité apporteront leur collaboration».