Dans le cadre de la préparation en vue des tournois qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Rio, six boxeurs mauriciens se trouvent depuis lundi dernier en Egypte. Pendant toute cette semaine, Donovan Gérie (catégorie -52 kg), Jordy Vadamootoo (-56 kg), Richarno Colin (-64 kg), Jean-Luc Rosalba (-69 kg), Merven Clair (-75 kg) et Cedric Olivier (-81 kg) travailleront de concert avec les représentants de la sélection égyptienne. Et ce, sous la supervision du Conseiller Technique cubain, Roberto Ibanez et de deux entraîneurs de la sélection hôte, également d’origine cubaine.
Après les Jeux d’Afrique tenus au Congo-Brazzaville, les pugilistes mauriciens ont effectué du travail foncier, entrecoupé de test-matches. Ce seront d’ailleurs des test-matches qui seront au menu lors de ce stage dans la capitale égyptienne. « Selon les prévisions, au moins trois test-matches devraient se dérouler cette semaine. Question de voir leur comportement et de tester leur endurance », avance l’entraîneur national, Judex Bazile. Au sein de l’équipe mauricienne, on retrouve donc les trois médaillés d’or des derniers Jeux des îles, à savoir Jordy Vadamootoo, Richarno Colin et Merven Clair, et le médaillé de bronze aux derniers Jeux d’Afrique, soit Jean-Luc Rosalba. Reste que le premier nommé en sera à son premier stage à l’extérieur.
Ce stage servira donc de préparation en vue des échéances de la saison prochaine, dont la première sera les championnats de la zone 4 d’Afrique prévus au Mozambique début janvier. L’Association mauricienne de boxe (AMB) espère y déléguer cinq ou six boxeurs, et la délégation comprendra Judex Bazile et un des assistants, à savoir Josian Lebon. Quant à Roberto Ibanez, il se rendra au Togo au cours de cette période afin de suivre un cours pour entraîneurs en compagnie de l’assistant entraîneur national, Richard Sunee et de l’entraîneur du comité régional de Beau Bassin Rose-Hill, Roméo Caliste.
À l’issue de la compétition au Mozambique, l’AMB a programmé un déplacement pour une compétition en Bulgarie début février. Une compétition qui sera suivie d’un stage dans un pays euroipéen, probablement l’Allemagne. Le but étant d’aborder les championnats d’Afrique au Cameroun, étape qualificative pour les Jeux Olympiques de Rio, dans les meilleures conditions. « Avec de tels frottements, nous pourrons envisager la qualification olympique avec une certaine confiance. Des surprises ne seront pas à écarter, d’autant que le travail accompli au niveau du staff technique et du comité directeur de la fédération devra porter ses fruits », avance Indiren Ramsamy, président de l’AMB.