La Direction de la Banque des Mascareignes souhaite rassurer sa clientèle

Le Groupe BPCE a cédé 100 % du capital de la Banque des Mascareignes au Groupe Banque Centrale Populaire et au Groupe Sipromad. L’accord porte également sur la cession par BPCE International de la Banque des Mascareignes, établissement basé à l’Île Maurice, et sa filiale à Madagascar (Banque des Mascareignes Madagascar), au groupe coopératif marocain Banque Centrale Populaire et à son partenaire stratégique dans la zone, le groupe malgache diversifié Sipromad, actionnaire historique de la filiale malgache.

À la suite de cet accord, la Direction de la Banque des Mascareignes souhaite rassurer sa clientèle. « Pour l’instant il n’y a aucun changement. Cette cession, si elle est validée, devrait intervenir vers la fin du premier semestre de cette année. La BCP est un groupe renommé et son éventuelle implantation à Maurice s’inscrit dans une volonté de croissance et de développement pour un positionnement renforcé de la banque », explique Philippe Wattecamps, CEO de la Banque des Mascareignes. La finalisation de cette acquisition est conditionnée par l’obtention des autorisations réglementaires usuelles au Maroc, à l’Île Maurice et à Madagascar.

Le Groupe BPCE est le deuxième groupe bancaire en France. Il s’appuie sur deux réseaux de banques commerciales coopératives, autonomes et complémentaires : celui des 14 Banques Populaires et celui des 16 Caisses d’Épargne. Dans le domaine du financement de l’immobilier, il s’appuie également sur le Crédit Foncier. Il est un acteur majeur de la gestion d’actifs, de l’assurance, de la banque de grande clientèle, et des services financiers spécialisés avec Natixis. Le Groupe BPCE compte 31 millions de clients et 106 500 collaborateurs ; il bénéficie d’une large présence en France avec 7 800 agences et 9 millions de sociétaires.