BRAQUAGE DE Rs 1,5 M À ROSE-HILL : La police compte interroger les deux employés

La Criminal Investigation Division (CID) de la Western Division compte à nouveau interroger les deux employés qui ont été victimes d’un braquage lundi à la rue Prince de Galles, Rose-Hill. Les enquêteurs ont noté certaines zones d’ombre sur le déroulement de ce vol à hauteur de Rs 1,5 M et n’écartent pas la possibilité d’une complicité dans cette affaire. D’ailleurs, les limiers sont en présence d’un enregistrement d’une caméra de surveillance de la maison d’un habitant, qui a filmé toute la scène. C’est peu avant 9 h 30 que deux employés d’un dépôt de cigarettes se dirigeaient vers une banque commerciale à Rose-Hill, dans une voiture, pour déposer la recette de la compagnie. Alors qu’ils se trouvaient dans une rue à sens unique, quatre malfrats sur deux motos, portant des casques intégraux, se sont arrêtés devant eux. Alors que les deux motocyclistes attendaient sur leurs engins, les deux autres, armés de sabres, ont fait voler en éclats les vitres de la portière avant de faire main basse sur deux sacs contenant l’argent et des chèques. Aussitôt après le forfait, la bande a pris la fuite. Un des employés a été légèrement blessé par les éclats de vitres.
La CID de Rose-Hill soupçonne une complicité au sein de la compagnie en estimant que les malfrats étaient au courant qu’une grosse somme d’argent allait être déposée en banque ce jour-là. Ils ont alors suivi la voiture avant de passer à l’attaque dans une rue déserte. Les enquêteurs ont saisi les cellulaires des deux occupants de la voiture pour déterminer s’ils n’ont pas effectué des appels suspects avant ce braquage. Ils seront à nouveau questionnés cette semaine car les limiers ne comprennent pas pour quelle raison le conducteur n’a pas appuyé sur le champignon pour tenter de semer les malfrats. Entre-temps, les limiers sont confiants de pouvoir remonter jusqu’aux malfrats grâce à leurs grosses cylindrées. Des développements au niveau de l’enquête sont attendus bientôt.