Une particularité cette année pour le fameux rendez-vous des amateurs de jazz : le pianiste Manuel Rocheman et le bassiste mauricien Linley Marthe apporteront leur dynamisme à Blues Dan Jazz, événement qui se déroulera dans le cadre du Festival de Jazz Ernest Wiehe. Ce premier festival à la mémoire du grand saxophoniste mauricien va débuter le 11 octobre à Tamarin. Le vendredi 12 octobre, c’est l’Institut français de Maurice (IFM) qui accueillera les musiciens Manuel Rocheman et Linley Marthe pour une semaine de résidence. L’occasion d’un échange avec les jazzmen mauriciens en particulier.
Pour les amateurs de jazz, voici une petite présentation de Manuel Rocheman à travers son palmarès : meilleur pianiste français au concours international de Piano Jazz Martial Solal en 1989, lauréat du Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz, qui récompense le meilleur musicien de l’année. On l’aura compris, Manuel Rocheman figure parmi les grands pianistes de notre époque. Il est issu d’une famille de musiciens. Le pianiste Bob Vatel l’invite à venir faire le « boeuf » dans des clubs de Jazz à Paris dès l’âge de douze ans. Ce qui exige, évidemment, une bonne technique.
D’Anthony Ortega à Sylvain Beuf, aux batteurs Al Foster et Aldo Romano, en passant par les contrebassistes George Mraz et Kyle Eastwood, Manuel Rocheman est sollicité de tous parts… Il a joué ses compositions sur les scènes des plus grands festivals de jazz et s’est déjà produit dans plus de trente pays. Lors de son séjour à Maurice, il sera accompagné du bassiste Linley Marthe, qu’on ne présente plus.
Le guitariste Patrick Desvaux et le batteur Christophe Bertin se joindront au groupe pour présenter au public un unique concert le vendredi 12 octobre à 20h à l’IFM. Les prix des places sont à Rs 50, Rs 100 et Rs 200. Billets en vente à l’IFM à Rose-Hill, et au CCEF à Curepipe.