La paire japonaise Yasufumi Kano-Michiko Hiraoka victorieux du tournoi

La troisième édition de l’Amateur Golf Club, qui s’est tenue du 11 au 15 juin dernier au Heritage C Beach Club à Bel Ombre, a vu la victoire de l’équipe du Japon, composée de Yasufumi Kano et Michiko Hiraoka. Le duo a totalisé un score de 315, devançant ainsi les Français Loïc Chanoe et Alexandre Dembicki (284 pts) et les Tchèques Jakub Mejzlik et Silvia Podlipna (279 points). Ils étaient 18 pays à prétendre à la victoire, à savoir la Belgique, la République tchèque, la France, la Polynésie française, l’Irlande, l’Italie, le Japon, Maurice, le Maroc, la Nouvelle-Calédonie, le Pakistan, la Pologne, le Portugal, La Réunion, la Slovaquie, l’Afrique du Sud, les États-Unis et l’Espagne.

Ce tournoi a été le plus important du monde car environ un million de golfeurs amateur ont pu le suivre à travers le réseau Le Golfclub de UGolf. À savoir qu’UGolf comprend un réseau de 50 golfs en France, 1 500 000 parties jouées annuellement, 700 collaborateurs, $ 50 millions de chiffre d’affaires en 2017 et près de 30 000 licenciés. « Pour nous, le golf incarne au-delà de la discipline sportive une culture que nous souhaitons pleinement inscrire dans l’ADN de Heritage Resorts. Telle que le challenge, la maîtrise, la précision, l’élégance et le raffinement. Autant de principes que nos équipes au sein du golf, du Telfair et du Château ont partagé avec les golfeurs pendant cette semaine de compétition.

À travers l’expérience golfique, culinaire ou de bien-être, nous avons eu à cœur de faire vivre aux participants et à leur famille durant cette belle semaine de compétition une semaine riche en émotions », soutient Jacques Charles, COO d’Heritage Resorts. « Nous savions que l’île Maurice était une destination sûre. Nous avons été agréablement surpris par l’accueil et l’hospitalité des Mauriciens grâce à Heritage Resorts. Un environnement où l’on se sent tout de suite très bien. Au-delà du service excellent de l’hôtel, nous avons découvert une équipe très professionnelle au golf. C’est un parcours d’exception et agréable lorsqu’on se retrouve entre la mer et la montagne », avance Pierre-André Uhlen, directeur d’UGolf.