Le député de l’Organisation du peuple rodriguais (OPR), Buisson Léopold, a salué la démarche du Premier ministre et ministre des Finances d’accorder un budget de Rs 3, 575 Mds à Rodrigues. Il a indiqué que Rs 825 M « seront investies dans des projets de développement ». Il a rappelé que la distribution régulière d’eau et un service de santé amélioré demeuraient les priorités pour l’île.

Selon Buisson Léopold, le gouvernement régional et le gouvernement central partagent la même vision, pour le bien du peuple rodriguais avant tout. Il a rappelé les progrès réalisés dans les domaines de l’éducation, de l’environnement et de la préservation de la culture, entre autres. Toutefois, a-t-il ajouté, il y a encore beaucoup de progrès à faire et des attentes dans la population dont la nécessité des soins de santé adéquats. Et de rappeler qu’à ce jour, il y a un manque de spécialistes et que certains malades doivent faire le voyage à Maurice pour se faire soigner. De même, a-t-il dit, il faut améliorer les infrastructures et disposer d’un personnel qualifié.

L’autre défi qui guette Rodrigues est la distribution régulière d’eau. Le député de l’OPR a souligné que le dessalement de l’eau de mer « reste la meilleure solution pour Rodrigues ». Cinq stations sont ainsi en cours d’aménagement dans l’île. Parmi les autres projets, figurent la construction d’une nouvelle piste d’atterrissage, la construction d’un parc informatique et l’acquisition d’un cargo pour transporter les marchandises à Rodrigues. Tout cela, a-t-il précisé, témoigne de la considération du gouvernement central pour Rodrigues, qui s’embarquera aussi sur cette « transformative journey.