BUREAU POLITIQUE ET COMITÉ CENTRAL DU MSM, HIER, AU SUN TRUST : Le MSM choisit le silence

Aucune déclaration du PM dont l'agenda pour cette réunion était chargée

A priori, rien n'a filtré du bureau politique que le MSM a tenu hier, pour la deuxième semaine consécutive, suivi de son comité central. Les dirigeants voulaient que cette réunion demeure la plus secrète possible, le Premier ministre faisant transmettre très tôt le message à la presse qu'il ne ferait aucune déclaration. Et la porte d'entrée du Sun Trust – fait inhabituel – est demeurée close deux heures durant. Pour cause, parmi les sujets abordés: les articles de presse négatifs à l'encontre du gouvernement. L'on sait cependant qu'à l'agenda du PM étaient inscrit noir sur blanc plusieurs sujets qui devaient être abordés avec les membres du BP. Outre les menaces de mort de Showkutally Soodhun à l'égard de Xavier Duval, il était question de la situation par rapport au PMSD, au MMM et au PTr. Les élections partielles à Belle-Rose/Quatre-Bornes devaient aussi figurer au centre des débats. Autres sujets à l'agenda: Roshi Bhadain, la FSPA et l'enquête de l'ICAC, de même que la commission d'enquête sur Britam, le Super Cash Back Gold, ainsi que l'affaire Alvaro Sobrinho. La circonscription no. 8, le Finance Bill ainsi que la situation au MTC devaient également figurer parmi les discussions au terme desquelles les dirigeants du MSM sont ressortis avec des mines peu réjouissantes. Une fois n'est pas coutume, le leader du MSM s'est engouffré en toute discrétion dans sa berline sans daigner s'adresser à la presse. Un état d'esprit qui a prévalu toute la semaine pour le PM qui s'est content lors de ses sorties, de ses discours.