Photo illustration

Business Mauritius accueille favorablement le travail du comité technique institué par le ministère des Finances pour étudier les différents aspects du Workers’ Rights Bill. C’est ce qui ressort d’un communiqué officiel du secteur privé alors que le nouveau cadre légal doit être adopté ce mardi à l’Assemblée nationale.

Ce comité travaille sur les détails du Workers’ Rights Bill de façon à mieux répondre aux spécificités des différents secteurs, tout en promouvant les droits des employés. Business Mauritius voudrait rappeler que ses membres « n’ont jamais été contre ce projet de loi ». Mais l’association a, depuis plusieurs mois, demandé des consultations techniques afin d’éviter des répercussions non voulues de cette loi sur le secteur des affaires qui pourraient être graves.

Ainsi, Business Mauritius indique que le comité technique a noté les inquiétudes de la communauté des affaires et s’est engagée à chercher des avenues qui pourraient convenir aux besoins des différentes industries.