Le corps a été retrouvé dans cette région de Flic en Flac à Wolmar

Des habitants de morcellement de Chazal, Wolmar, ont découvert, vendredi matin, en bordure de route le corps d’un homme, portant de graves blessures à la tête, à l’Avenue Carrière, à Wolmar.

Sailesh Ramudu a été identifié par son beau-frère vendredi après-midi. Ce conducteur d’autobus de 29 ans habitait Père Laval Lane, Beaux-Songes. La police de Flic-en-Flac et des éléments de la police scientifique se sont rendus sur place le même jour pour prélever des empreintes et d’autres indices qui pourraient mener vers les suspects.

Le corps a été transporté à la morgue de l’hôpital de Candos pour une autopsie qui a été pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Gungadin. Il a attribué le décès à une hémorragie crânienne. La police soupçonne qu’il y a « foul play« . Selon nos sources, la victime a été aperçue quelques heures plus tôt en compagnie de ses amis pour une partie de beuverie à proximité d’une tabagie à Flic-en-Flac. « Nous sommes sur la piste des suspects » a confié à Week-End, un enquêteur qui suit de près l’évolution de cette enquête.

Une jeune femme qui était au volant de sa voiture et qui traversait dans les parages vers 3 heures du matin vendredi avait confié aux enquêteurs qu’elle aurait aperçu cinq hommes discutant avec la victime à quelques mètres où le cadavre a été retrouvé. Des habitants de la localité racontent qu’ils auraient entendu un grand bruit et des aboiements presqu’au même moment. « On n’y avait pas prêté attention. On croyait que c’était des personnes qui faisaient du bruit et qui jouaient de la musique à fond la caisse dans le complexe des Oliviers. Une situation occasionnée par des propriétaires inconscients qui louent leur bungalows chaque week-end à des individus aux allures louches », dénonce, par ailleurs, un habitant de la localité.