Ce qui devait être une simple perquisition mercredi chez un dealer à Cap-Malheureux a tourné en eau de boudin pour une équipe de l’ADSU de la Northern Division. En se basant sur certains renseignements, cette dernière a débarqué pour une fouille au domicile de deux frères, qui ont opposé de la résistance, en empêchant les policiers d’entrer. Les deux frères ont vite ameuté le voisinage en alléguant que les officiers voulaient les tabasser et prétendant être des « personnes honnêtes et sans histoire ». C’est alors qu’une quinzaine de personnes se sont attroupées devant la maison alors que les éléments de l’ADSU étaient à l’intérieur. Ces derniers sont tombés sur une certaine quantité de cannabis synthétique et sur une somme de Rs 12 000 soupçonnée de provenir de la vente de drogue. Les deux frères ont été arrêtés sur-le-champ.

Toutefois, en dehors de la maison, la situation était devenue compliquée. Des individus ont agressé les policiers en leur donnant des coups pour les empêcher d’emmener les suspects. L’ADSU a alors sollicité du renfort auprès du quartier général de la Northern Division, qui a dépêché des unités de police qui se trouvaient dans la région. Finalement, les deux frères ont été placés dans un fourgon de l’ADSU, de même qu’un énergumène qui avait agressé des policiers et qui a été placé en détention. Quatre policiers blessés ont été transportés à l’hôpital du Nord, où ils ont obtenu leur décharge dans l’après-midi. Les suspects étaient attendus en cour aujourd’hui pour leur inculpation provisoire.