CARITAS REMET DES ATTESTATIONS À SES ANIMATEURS ET APPRENANTS : : « Ene fierte mone conne lire et gagne ene certificat » affirme Huguette Magon, 43 ans

L’organisation non gouvernementale (ONG) CARITAS a célébré la journée internationale de l’alphabétisation le vendredi 8 septembre 2017 au centre Misereor à Port-Louis. L’association CARITAS île Maurice, créée en 1965 et qui a pour mission de promouvoir la justice et de restaurer la dignité humaine, a remis des attestations aux 12 animateurs et 118 apprenants présents. 

Huguette Magon, 43 ans et mère de deux enfants, est aujourd’hui une femme de ménage comblée. Son sourire en dit long sur sa fierté de pouvoir, après deux ans d’apprentissage à CARITAS Bambous-Virieux, lire et écrire : « Mo ene femme de ménage ki cotoye beaucoup dimounes. Zordi mo capav, grâce à CARITAS aspire à progresser dans mo travail. » Le cas d’Huguette Magon est l’illustration parfaite d’une l’alphabétisation accrue des adultes et la décentralisation des réseaux de bénévoles de CARITAS Maurice vers d’autres régions, comme Baie-du-Tombeau, Pointe-aux-Sables ou Vieux-Grand-port. 
« Contigner manze ar li », dit Josian Labonté, responsable du programme d’alphabétisation fonctionnelle et du service de formation de CARITAS Ile Maurice, lequel a salué et encouragé tous ceux qui œuvrent pour développer les services qui ont pu aider des gens dans le besoin et qu’ils puissent se débrouiller dans la vie de tous les jours. Cette année, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a annoncé comme thème de cette journée internationale « L’alphabétisation dans un monde numérique »
CARITAS Ile Maurice a, comme chaque année, tenu à mettre en lumière la réussite de son service d’alphabétisation fonctionnelle, en remettant des certificats à 118 apprenants et 12 animateurs répartis à travers l’île.
Brigitte Koenig, présidente de CARITAS Maurice, a quant à elle expliqué « la souffrance bannes dimounes ki pas conne lire ek écrire et ki l’impact sa  éna dans zot la vie ».