Photo Archive : Fabrice Bauluck tenant fièrement son trophée de sportsman of the year 2018 dans sa main

Après l’effort vient la récompense. 111 athlètes de différentes fédérations sportives ont été récompensés mercredi au gymnase de Phoenix, par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour leur performance au niveau international de février 2017 à avril 2018. Des Rs 4 394 975 allouées aux sportifs du High Level Sports Unit, le tireur Fabrice Bauluck se taille la part du lion avec Rs 675 000 alors que le badminton récolte la plus grosse somme, à savoir Rs 1 740 200 au total.

C’est sans surprise que Bauluck soit le mieux récompensé avec son titre de champion du monde chez les -54 kg décroché fin octobre de l’année dernière, en Hongrie. Une distinction qui lui a d’ailleurs valu le sacre du Sportsman of the Year

2017.Cependant,FabriceBauluck n’est pas le seul membre de la Fédération mauricienne de kickboxing et disciplines assimilées (FMKDA) à repartir avec un pactole. En effet, James Agathe médaillé de bronze aux mondiaux de Hongrie, a quant à lui empoché Rs 225 000, alors que leur entraîneur Judex Jeannot a gagné Rs 270 000.

De juin de l’année dernière à ce jour, le badminton mauricien a brillé sur le continent africain dans divers catégories (seniors, juniors, U15 individuels et par équipes). Ainsi, 36 badistes ont été récompensés pour l’ensemble de leurs efforts, notamment Kate Foo Kune qui a été sacrée double championne d’Afrique en février dernier, en Algérie. Elle a reçu un montant de Rs 357 000 alors que Julien Paul, championd’Afrique2018s’estvue attribuer Rs 263 000.

Les haltérophiles ne sont pas en reste. Dans cette discipline, Ketty Lent a raflé la mise avec Rs 349 000 pour ses prestations aux championnats d’Afrique juniors et championnats du Commonwealth plus particulièrement. Dinesh Pandoo (Rs 233 000) et bien- évidemment, Roilya Ranaivosoa (Rs 200 000) médaillée d’argent aux Jeux du Commonwealth en Australie en avril dernier, figurent aussi parmi les récipiendaires.