PHOTO ILLUSTRATION @Photo internet

La Casino Employees Union (CEU) réclame la démission de l’Officer-in-Charge des casinos de Maurice, « qui fait la pluie et le beau temps au sein de cette institution », a déclaré Eddy Benoit, secrétaire de la CEU.

Ce dernier avance que la dernière « frasque » de cette responsable remonte à dimanche, au casino de Curepipe, où elle s’en serait prise à une inspectrice de table à cause de sa tenue vestimentaire. « Nous avons à maintes reprises réclamé la réparation des climatiseurs dans les casinos. Cette employée a mis une blouse, étant donné qu’il faisait chaud et que la direction ne nous avait pas encore donné notre uniforme ou de l’argent pour le faire. Or, l’Officer-in-Charge s’est disputée avec cette employée devant le personnel et les clients. C’est inadmissible », soutient notre interlocuteur. Ce dernier estime que la responsable aurait dû appeler l’inspectrice dans un bureau et lui faire part de ses reproches.

« Cette employée, qui compte une trentaine d’années d’expérience au sein du casino, a perdu connaissance et a été admise à l’hôpital après cet épisode », dit encore Eddy Benoit. Il avance que des “trainee dealers” qui ont pris leur poste en 2017 n’ont pas encore été confirmés à ce jour. « La direction a étendu leur “traineeship” pour encore six mois. Or, ils n’ont toujours pas droit aux congés. »

La CEU a alerté le ministère du Travail et dit avoir même écrit au bureau du Premier ministre pour faire part de leurs doléances. Lundi, ils comptent tenir une manifestation pacifique devant le Parlement pour dénoncer la situation au sein des casinos. « Nous serons à 11 pour manifester. Nous comptons faire de même les jours suivants devant le bureau de la State Investment Corporation et le ministère du Travail », souligne le secrétaire de la CEU.